La nouvelle génération Z rejette le management à la papa

La nouvelle génération Z rejette le management à la papa

Alors que la génération X (née entre 1965 et 1979) s’accommodait bien d’un management vertical, la génération Y (1980 – 1994) a commencé à bousculer la hiérarchie, et celle qui fait ses premiers pas en entreprise en 2015 exige un management horizontal. Découvrez la génération Z et ses exigences vis-à-vis de l’entreprise.
 Les Z réclament un nouveau mode de management. Non plus central, comme leurs aînés les Y, ni vertical, comme les X, mais « flat », plat, en français. Avec des managers qui ne tireront leur légitimité ni de leur autorité, ni de leurs diplômes. Des boss accessibles, responsabilisant et entreprenant qui leur feront confiance (67 %) et les écouteront (62 %).

La génération Z est le miroir de la culture numérique. Elle veut de la transparence, de l’innovation, du fun et du collaboratif. Pas gagner. Ou c’est la révolution qui vient.

Repéré depuis La nouvelle génération Z rejette le management à la papa

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.