La fin du modèle présentiel ?

La fin du modèle présentiel ?

Plusieurs acteurs parlent  d’une transformation continue plus que d’une révolution pédagogique : EAD, FOAD, E-learning, SeriousGame, MOOC,…
[Moeglin, 2010], [Bruillard, 2015]. Pour le FFFOD, c’est l’émergence de la pédagogie multimodale (blended learning) qui découpe l’unité de temps (synchrone/asychrone) de lieu (présentiel/distanciel) et d’action (théorie, mises en situation, évaluations, jeux de rôles, interactions…) [FFFOD, 2012].
 Le numérique appuie et renforce la pédagogie active et expérientielle (cf KOLB). Les Serious Games ou simulateurs utilisés à distance ou en présentiel complètent les mises en pratiques sur des plateaux techniques, les jeux de rôles et études de cas. L’apprenant est dans un apprentissage plus sensoriel (à la Socrate).
Le numérique revisite l’apprentissage par les pairs. Les échanges ne se font plus seulement en présentiel mais aussi à distance en synchrone (classe virtuelle, webconférence, tchat, messagerie instantanée) ou asynchrone (Mail, forum, réseaux sociaux, blog,…). Le numérique appuie et facilite la création de communautés d’apprenant-e-s et l’interaction entre pairs avant, pendant après la formation. Les outils numériques réduisent l’isolement de l’apprenant-e à distance principale source de l”échec du e-learning traditionnel. Une utilisation astucieuse de ces outils est l’une des raison du succès de certains MOOC.

Pas de révolution ? Non, mais on remet en cause les vaches sacrées pour passer dans formations largement multi modales.

Repéré depuis Digital Learning – La fin du modèle présentiel ?

2018-01-01T21:08:55+01:00juillet 3rd, 2015|Categories: Pédagogie, Technologie|Tags: , , |0 commentaire

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous