De plus en plus plébiscité par les entreprises, l’immersive learning révolutionne les apprentissages en permettant aux apprenants de devenir acteurs de leur formation. Quels bénéfices les entreprises peuvent-elles attendre de la réalité virtuelle, qui porte aujourd’hui ce nouveau concept d’apprentissage ? Tour d’horizon des arguments présentés dans le cadre des Matinées virtuelles organisées par MiddleVR Studio le 18 juin dernier. 

1.     Des formations plus efficaces

L’objectif de la réalité virtuelle est de stimuler les sens et, surtout, d’agir sur le cerveau pour lui faire croire que la situation est réelle. Dans le cadre de la formation, elle permet de s’entraîner et de tester ses compétences en situation réelle. Grâce à son aspect à la fois ludique et immersif, la compréhension et la motivation du participant sont accrues. L’apprenant prend conscience de ses erreurs et peut se corriger instantanément. Un atout indéniable lorsque l’on sait qu’après 2 semaines, nous retenons 10 % de ce que nous lisons contre 90 % de ce que nous expérimentons par la pratique. « L’immersive learning peut servir par exemple pour former des collaborateurs à la maintenance d’une chaîne de montage qui n’existe pas encore« , explique Christophe Gouet, directeur de MiddleVR Studio.

2.     Une réduction des coûts

L’immersive learning permet de réduire les coûts d’une formation classique, notamment grâce à la réduction du temps nécessaire à la formation pratique sur le terrain. « En 2013, Renault a investi 3 millions d’euros pour doter son technocentre d’un nouvel équipement de visualisation 3D interactif. En analysant son retour sur investissement, le groupe a évalué à 2 millions d’euros l’économie réalisée chaque année, dont 20 % en réduction de conception« , illustre Christophe Gouet.

3.     Une formation accessible à distance

Faire une formation dans un espace virtuel présente l’avantage de pouvoir être réalisée à distance.

4.     Des formations adaptées aux situations à risques

L’immersive learning permet de s’entraîner dans un environnement virtuel maîtrisé. « Les apprenants peuvent faire toutes les erreurs nécessaires à leur apprentissage, sans conséquence dans la réalité« , dit Christophe Gouet.

—————

Repéré depuis https://www.exclusiverh.com/articles/blended-learning/immersive-learning-4-bonnes-raisons-d-y-succomber.htm