La formation fait le grand plongeon numérique – Actualités Emploi

La formation fait le grand plongeon numérique – Actualités Emploi

La « digitalisation » de la #pédagogie avance à toute vitesse, avec des modes d’#apprentissage de plus en plus diversifiés.

Tutoriels par vidéos, « microlearning » (mini-formations à distance), entraînements aux comportements de vente avec des jeux, « blended learning » (qui associe formations en ligne et présentielle), téléportation en #réalité virtuelle avec des casques… L’innovation fuse tous azimuts dans la #formation pour les salariés de la banque ! En particulier pour ceux qui exercent dans des réseaux physiques où ils sont en contact avec des clients. Il s’agit en effet des métiers les plus concernés par la transformation digitale qui bouleverse notamment la relation avec la clientèle, et où les besoins en développement de compétences sont donc les plus importants.

Formats multiples

En matière de formation digitale, l’enjeu est d’imaginer les modèles qui seront adaptés aux emplois du temps chargés des collaborateurs de la banque. C’est pourquoi le « microlearning » tend à se répandre. « Nous mettons en place des formations très fractionnées. Cela consiste en des sessions de trois fois 10 minutes par exemple », précise Frédéric Froumenty qui développe de courts tutoriels. Un dispositif qui existe aussi à la Société Générale, comme le confirme Paul Jeorger, directeur de la formation à la banque de détail France : « Nous avons réalisé plus de 250 tutoriels. Ce sont des vidéos de moins de 2 minutes, par exemple sur la gestion technique des opérations bancaires peu courantes. » L’an dernier, la banque au logo rouge et noir a également lancé « Un jour, une minute », une micro-formation en ligne. « Quelque 9.000 participants se connectent chaque semaine pour répondre à quelques questions sur leur connaissance des outils digitaux. C’est rapide, ludique et simple, et sur la base du volontariat. Et on constate que beaucoup l’ont adopté !, se réjouit Paul Jeorger. Plus de 50 % des salariés de la banque de détail France l’ont suivi. »

A l’Ifcam, l’université d’entreprise du Groupe Crédit Agricole, des « classes inversées » ont été instaurées depuis deux ans. « Il s’agitde formations en présentiel au cours desquelles les apprenants mettent en pratique les connaissances acquises en ‘#e-learning’ », décrit Pascal Mollicone, responsable pôle ingénierie de formation, pédagogique et multimédia à l’Ifcam

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous