L’évaluation par les pairs – un dispositif où les étudiants s’évaluent entre eux – est une #méthode qui existe depuis longtemps, mais qui commence à se généraliser avec le #digital. C’est en effet une approche qui, en plus d’autres avantages, permet d’évaluer un grand nombre d’étudiants sur des problématiques ouvertes (/questions non fermées). J’ai décidé récemment d’expérimenter un tel dispositif dans un cours « classique ». Je propose de vous présenter mon retour d’expérience.

Le contexte de cette expérimentation

Cette expérimentation a eu lieu dans un cours de Marketing où les étudiants apprennent à utiliser des outils quantitatifs d’analyse du comportement des consommateurs, du positionnement d’une entreprise, ou de la stratégie marketing par exemple. L’acquisition des connaissances et des compétences développées en cours par les étudiants est évaluée sur base d’études de cas, aussi proches du réel que possible. La situation d’une entreprise est présentée, et de nombreuses informations sont données (résultats d’un sondage, chiffres de vente, etc.) Les étudiants doivent alors utiliser les méthodologies vues en cours pour analyser la situation et faire des recommandations au management de l’entreprise, comme s’ils étaient des consultants.

Pourquoi une évaluation par les pairs ?

Pour les étudiants, l’avantage d’une évaluation par les pairs est multiple. Tout d’abord, on apprend en général énormément en portant une critique sur le travail d’autrui. « La meilleure façon d’apprendre quelque chose, c’est de chercher à l’expliquer à quelqu’un. » Et comme je l’expliquerai plus loin, l’évaluation devra être motivée et donc les étudiants devront porter un esprit critique sur leur propre évaluation. Ensuite, comme il n’existe pas en matière de stratégie marketing une solution unique, cela leur permet de comparer les différentes manières d’approcher ou même de qualifier une même problématique. Enfin, en tant que futur manager, ils seront tôt ou tard en situation d’évaluer autrui, et leur permettre de se former à développer une évaluation constructive me semble être dans la mission d’une école de commerce.

Préparation de la séance d’évaluation par les pairs

Avant la séance, nous avons préparé un déroulé, déterminé les groupes et préparé les différents documents qui seraient nécessaires aux étudiants.

La séance se tiendrait dans une grande salle plate, pour que les personnes qui encadrent (le professeur et éventuellement des moniteurs/assistants) puissent circuler entre les tables. A l’entrée de la salle, les étudiants pourront trouver la table à laquelle ils ont été assignés. Chaque table est constituée de 4 étudiants, provenant de groupes différents, et qui n’auront pas à évaluer leurs propres travaux. Par exemple, les étudiants de la table A proviennent des groupes 2, 3, 4 et 5 et évalueront les travaux du groupe 1 et 20.

Le retour des étudiants

A l’issue de cette séance, j’ai décidé de faire un sondage de la perception que les étudiants en avaient eue. La première série de questions était la suivante :

  1. Cette séance m’a permis de mieux comprendre comment aborder les cas
  2. Par rapport à une évaluation classique (ex: notations données dans d’autres cours), ce dispositif m’est plus utile dans mon #apprentissage ? (« Ni d’accord ni pas d’accord » = utilité similaire)
  3. Par rapport à une évaluation classique, ce dispositif produit une évaluation plus pertinente ? (« Ni d’accord ni pas d’accord » = pertinence similaire)
  4. Je recommanderais d’appliquer ce dispositif à d’autres cours.