un adulte arrive quasiment toujours en avec le sentiment qu’il sait déjà
En l’occurence, si beaucoup de professionnel(le)s rechignent à retourner en formation, c’est souvent précisément parce qu’ils ont vécu de mauvaises expériences… Ils retiennent de ces formations inintéressantes, qu’elles étaient trop « scolaires », trop théoriques, trop loin de leur préoccupations professionnelles, pas assez applicables dans leur quotidien… Ce ne sont pas des problématiques que se pose un enfant. Un adulte, si.
1) Montrer à l’adulte qu’il ne sait pas (ou qu’il ne sait pas faire)
2) Motiver l’adulte. L’envie d’apprendre.
3) Offrir à l’adulte des séquences pratiques
4) Re-situer l’adulte dans son contexte professionnel
5) Fournir à l’adulte du confort et une ambiance
6) S’adresser à l’adulte mais aussi au groupe