Co-fondateur de la startup d’e-learning Coorpacademy et ancien directeur général France de Google, Jean-Marc Tassetto a répondu aux questions d’INfluencia sur l’avenir de l’éducation en ligne et les apports de Netflix, du jeu vidéo et de l’IA dans ce domaine.

IN. : l’un des leviers pour rendre l’e-learning plus intéressant est la gamification : en quoi les jeux vidéos vous inspirent-ils ?

J-M. T. : Dès le début, nous avons mis en place des éléments issus des jeux vidéos : on perd des vies, on peut activer un « battle mode », on doit résoudre des énigmes… Nous avons même créé des escape games en ligne. Nous avons aussi des formats adaptatifs, avec des embranchements : ce sont des cours dont vous êtes le héros. Bref, nous avons cherché depuis le début à appliquer les concepts des jeux vidéos sur nos plateformes. C’était loin d’être une évidence : allez expliquer à des grands dirigeants, fin 2013, que leurs collaborateurs allaient faire des « battles » sur nos plateformes !

IN. : vous allez aujourd’hui un peu plus loin, avec une série interactive… pouvez-vous nous en dire plus ?

J-M. T. : inspiré par Netflix et Black Mirror, nous avons décidé de nous appuyer sur la culture des séries, pour l’appliquer à la formation dans le monde de l’entreprise. Nous avons écrit et produit une série incluant de la pédagogie et plus seulement un cours avec un peu de jeu. Son contenu est centré sur les soft skills, c’est à dire les compétences non techniques : l’empathie, les techniques de communication, la compréhension des biais cognitifs, la prise de parole en public, la gestion du stress et des émotions…