Qu’est-ce qu’un apprenant, en formation à distance par Internet ? Pour certains, c’est un cerveau, avec des zones spécialisées où des milliards d’impulsions électriques construisent et renforcent des liaisons. Ce cerveau est en lutte contre la courbe de l’oubli. Il l’utilise aussi.

L’apprenant impatient !

La vidéo et l’image animée ont la part belle sur les stands du salon Learning Technologies 2019 à Paris. Leur qualité impressionne. Les entreprises font appel à des acteurs et à des entreprises de production. Les exposants admettent cependant que les apprenants veulent avant tout des ressources courtes.

L’apprenant n’est pas très concentré, pas très motivé et qui oublie vite !

Les livres de Stanislas Dehaene et Jean-Philippe Lachaux nous donnent une vision fine et utile de certaines fonctions cérébrales. Des adeptes de l’apprentissage répétitif s’emparent de quelques-unes de leurs conclusions et en font un argument de vente.

L’apprenant est un client qui vit une expérience

Dans une approche marketing, la formation à distance est un service comme un autre. les participants passent par des instants d’émotion, des moments ludiques, ils s’engagent différemment et mobilisent des stratégies d’apprentissage qui ne sont pas les mêmes. On peut donc segmenter.

L’apprenant peut un jour devenir la personne la plus précieuse de l’entreprise

Dans les entreprises où l’on manipule des objets précieux ou dangereux ou lorsqu’il est question de sécurité, la formation prépare à des actions qui n’auront peut-être jamais lieu. Réparer une cuve de substances chimiques, déplacer des charges lourdes avec une grue dans un contexte hostile, se coordonner à la voix avec une autre personne pour orienter un engin dans l’obscurité complète sont des exemples de compétences que les salariés ne mobiliseront peut-être jamais. On l’espère même. Mais si une intervention de ce type se révèle nécessaire, une défaillance peut coûter des vies ou mettre en péril l’entreprise. Il faut donc se former.

L’apprenant, un être libre !

La plupart des plateformes ont adopté depuis quelques années l’habillage des réseaux sociaux. Mais suffit-il d’endosser le costume de Facebook ou d’Instagram pour grappiller quelques miettes de leur formidable succès ? Il manque encore un ingrédient.


Repéré depuis https://cursus.edu/articles/42550/e-learning-a-la-recherche-de-lapprenant#.XGVl4eJKhTZ