Directe ou à distance, l’intelligence collective naît de la prise en compte des émotions

Directe ou à distance, l’intelligence collective naît de la prise en compte des émotions

Les groupes de travail sont plus efficaces si les membres du groupe prennent notamment en compte l’état émotionnel de chacun. Ceci est aussi valable à l’heure où les technologies numériques facilitent les interactions à distance.
 La même équipe vient en effet de mener une nouvelle expérience, en y intégrant le concept du . 68 équipes ont réalisé les mêmes épreuves que lors de la précédente expérience à une exception près : la moitié des équipes étaient en contact physique direct, l’autre moitié travaillait à distance en ligne grâce aux plateformes collaboratives Skype et Google Drive. L’expérience révèle qu’en dépit de l’absence d’interactions physiques directes, les groupes ont manifesté une forme d’intelligence collective. Les résultats de l’expérience sont extrêmement similaires pour les groupes en contact physique et ceux en contact virtuel. Pour observer les capacités d’analyses des différents groupes, les chercheurs les ont soumis au test RME (Reading the Mind in the Eye), où il s’agit d’observer des images d’yeux et d’y associer une émotion.

Repéré depuis www.atelier.net

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous