Comment le cerveau décide ? – Blog Toolearn

Comment le cerveau décide ? – Blog Toolearn

Comment prendre une décision rapide et adaptée dans un environnement complexe et changeant ? C’est une question à laquelle nous sommes tous confrontés, pris dans les flots d’information parfois contradictoires propres à la vie moderne. De façon plus pragmatique, c’est un enjeu de survie pour tous les organismes vivants qui naviguent entre la nécessité de quérir des ressources et celle d’éviter les prédateurs. Dès lors, il semble raisonnable de postuler que l’évolution a favorisé le développement d’une architecture cérébrale permettant une prise de décision rapide et adaptée. En identifier les principes fonctionnels est un enjeu majeur des neurosciences contemporaines.

Cortex préfrontal et « relais » thalamique ?

Une région sous-corticale particulière retient l’attention (ce n’est certes pas la seule !), il s’agit du thalamus qui est la source principale de l’innervation de l’ensemble du cortex, et particulièrement de sa subdivision préfrontale. Les liens anatomiques entre cortex et thalamus sont si étroits qu’à l’origine, les différentes régions corticales sont définies selon l’origine thalamique principale des connexions qui les innervent.

Boucles thalamocorticales

Ces considérations finissant par trouver un certain écho, des études plus nombreuses voient le jour permettant d’établir que des interactions fonctionnelles sont à l’œuvre entre cortex et thalamus. Ainsi s’amorce un véritable changement de paradigme, puisque l’on passe progressivement d’une vision où le thalamus relaye les informations importantes au cortex pour un traitement approprié à celle où deux partenaires coopèrent, pour réaliser des opérations cognitives importantes.

La direction des informations dans les circuits neuronaux

Ces résultats vont clairement l’encontre de la vision réductionniste classique du thalamus conçu comme un relais puisqu’ils font au contraire apparaître le cortex préfrontal et le thalamus comme deux partenaires qui ont chacun une partition à tenir pour une prise de décision adaptée. De façon importante la direction de propagation de l’information apparaît dès lors comme une caractéristique fonctionnelle importante des circuits thalamocorticaux.

2018-04-09T10:20:25+02:00avril 11th, 2018|Categories: Cognition et Communication, Curation triée|Tags: |0 commentaire

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.