C’est une pépite française supplémentaire qui passe sous pavillon nord-américain. Cornerstone a annoncé avoir acquis Clustree pour 18,5 millions de dollars environ.

UNE GESTION DES COMPÉTENCES MODERNISÉE

Clustree avait été un des pionniers à mettre du big data et de l’intelligence artificielle dans les ressources humaines. Il s’agissait de faire correspondre les compétences des individus et les emplois à pourvoir. Bénédicte de Raphélis Soissan, la créatrice de Clustree, avait eu l’intuition qu’avec des techniques d’IA, il était possible d’améliorer le recrutement et les mobilités internes dans une entreprise donnée. Comment ? En sortant des clichés et du clonage parfois présent dans les pratiques RH. Un système bien entraîné, expliquait-elle alors en substance, pouvait dénicher les compétences clés pour réussir à un poste donné, qui n’ont souvent rien à voir avec le rang de l’école ou le poste précédent. C’est ce savoir-faire qui a intéressé la SNCF ou Carrefour, deux clients de Clustree.

En acquérant Clustree, Cornerstone achète cinq ans de recherche et développement, ainsi qu’une ontologie de compétences basés sur un milliard de compétences professionnelles à travers le monde et une bibliothèque de 53 000 compétences vérifiées. « Cela nous aurait pris beaucoup de temps », synthétise Vincent Belliveau.

—————

Repéré depuis https://www.usine-digitale.fr/article/clustree-appartient-desormais-a-cornerstone.N922199