A partir du moment où vous êtes prestataire de formation professionnelle ou que vous souhaitez devenir formateur et que vous êtes en possession d’un numéro de déclaration d’activité, chaque année, courant avril, vous devez déclarer votre bilan pédagogique et financier (ou BPF pour les intimes). C’est également le bon moment pour faire un point annuel sur votre activité de formation. Voyons voir cela ensemble…

BILAN PÉDAGOGIQUE ET FINANCIER : UN PASSAGE OBLIGÉ POUR TOUS LES ORGANISMES DE FORMATION

Quelle que soit la taille de votre organisme de formation, que vous soyez formateur indépendant enregistré en tant qu’organisme ou organisme avec plusieurs dizaines de formateurs, le bilan pédagogique et financier est un passage obligé pour tous les prestataires de formation.

Chaque année, en avril, les organismes doivent déclarer leur activité sur le site mesdemarches.emploi.gouv.fr. Ces derniers doivent déclarer les aspects financiers, ainsi que le nombre de stagiaires formés.

BIEN S’ORGANISER POUR NE PAS PASSER TROP DE TEMPS SUR SON BPF

Pour remplir votre bilan pédagogique et financier, vous allez avoir besoin de ces éléments :

  • La répartition par type de financements de la formation professionnelle :
    • Entreprises pour la formation de leurs salariés.
    • Organismes gestionnaires de fonds de formation professionnelle / financeurs avec la répartition selon la source : contrat d’apprentissage, contrat de professionnalisation, reconversion par l’alternance, projet de transition professionnelle, Compte Personnel de Formation (CPF), dispositifs pour les personnes en recherche d’emploi / Pôle Emploi, Plan de développement des compétences, OPCO (ex OPCA)…
    • Pouvoir public (Etat, collectivités…) pour leurs agents et pour les publics spécifiques (notamment les demandeurs d’emploi).
    • Contrat conclus avec des personnes à leurs frais…
  • Les montants dépensés dans le salaire de vos formateurs ou l’achat de prestation de formation professionnelle continue si vous avez recours à des formateurs externes (Sous-traitant).
  • La répartition des stagiaires par type (salarié, apprenti, demandeur d’emploi, particulier à leur frais…).
  • La répartition par type de formation (diplômante, certifiante, autres actions de formation…) et par domaine.

Pour être efficace, vous avez deux possibilités :

  1. Créer un fichier Excel de suivi de votre centre de formation à remplir progressivement durant l’année. Ce fichier vous servira au moment de la saisie de votre bilan pédagogique et financier.
  2. Opter pour un CRM formation pour être beaucoup plus efficace. Ce type de service propose généralement un module qui prérempli les éléments du bilan pédagogique et financier. Exemples de CRM : Digiforma, Bluenote…

A vous d’opter pour la solution qui vous convient le mieux.

—————

Repéré depuis https://www.webmarketing-com.com/2020/11/20/1517758-bilan-pedagogique-financier-bpf-organisme-formation