Face à l’apprentissage, nos réflexes spontanés sont rarement les bons. Pourtant, les sciences cognitives nous enseignent que notre cerveau a des besoins élémentaires pour développer une nouvelle compétence, et que certaines conditions doivent impérativement être réunies pour devenir capable de traiter correctement une tâche, d’une part, puis d’en faire un automatisme, d’autre part.

Des résultats de la recherche les plus solides et consensuels en la matière, nous avons extraits 8 principes fondamentaux, 8 piliers de l’apprentissage durable.

Pour vaincre l’illusion de maîtrise, le cerveau a un besoin fondamental : se confronter à un retour d’expérience. C’est ce qu’on appelle l’apprentissage par essai-erreur.

L’apprentissage par essai-erreur, ou comment le feedback nous préserve de l’illusion de maîtrise

D’où vient l’efficacité de cette méthode ? Lorsque l’apprenant n’a pas l’occasion de mobiliser les notions qu’il vient de voir, il peut difficilement savoir où il en est. Il n’est d’ailleurs pas rare qu’il croie connaître une notion qu’il sera en réalité incapable de mobiliser lorsqu’il en aura besoin : souvent, les concepts superficiellement simples à comprendre (comme la règle de trois) nous posent plus de problèmes que prévu au moment de les mettre en pratique (par exemple, les apprentis infirmiers peuvent avoir du mal à appliquer correctement la règle de trois lorsqu’ils doivent calculer des doses à administrer).

Pour retrouver votre chemin, commencez par le chercher

Pour reprendre la métaphore de la mémoire comme une forêt, où chaque chemin correspondrait à une notion bien apprise,  ancrer une notion sans se mettre en action revient en quelque sorte à mémoriser un chemin en se contentant de suivre une carte de la forêt.

Vers un rapport bienveillant à l’erreur

Bien sûr, l’apprentissage par essai et erreur demande aux apprenants d’oser se confronter à leur ignorance.  Comme ils ont spontanément tendance à éviter ces situations, il faut les rassurer et dédramatiser l’erreur : celle-ci n’est pas un jugement de valeur, mais l’occasion de s’améliorer encore et encore.

Conseils pratiques pour les enseignants & formateurs

  • Demandez à vos apprenants de résumer, schématiser, ou encore expliquer à un pair ce qu’ils ont appris.
  • Proposez des mises en action adaptées au niveau de tout vos apprenants.
  • Donnez des feedback précis.
  • Ne faites appel au corps que lorsque c’est indispensable.

—————

Repéré depuis https://www.didask.com/blog/articles/apprentissage-par-essai-erreur-liberez-le-potentiel-du-feedback/