L’intelligence, nous disait le généticien Albert Jacquard, ce n’est pas quelque chose que l’on reçoit, c’est quelque chose que l’on construit. Il y a une multitude de facteurs qui favorisent le développement cérébral, mais l’un des moteurs les plus puissants est le regard que l’on porte sur celui qui apprend.

Une devise ? Tout le monde apprend, tout le temps, mais en revanche, les enfants sont très sensibles au regard de leurs enseignants ! L’enfant a besoin que l’on croit en son potentiel intellectuel pour se développer… et on boucle avec l’importance de la bienveillance ! Le regard détruit autant qu’il construit, il est de la responsabilité de chaque adulte de ne jamais douter de l’intelligence de l’enfant.

Et un ouvrage : NeuroLearning