L’intelligence artificielle sera un vrai défi pour innover dans la formation. L’objectif est de permettre aux apprenants de mieux se former et aux formateurs de pouvoir les accompagner. Ainsi, nous vous proposons d’étudier 3 usages de l’IA au service de la formation et de l’environnement d’apprentissage.

Une première taxonomie a été proposé par Holmes, Bialik, Fadel dans leur ouvrage Artificial Intelligence In Education

source : Artificial Intelligence in Education (Holmes, Bialik, Fadel

Cette taxonomie met en évidence 3 champs d’usages de l’IA appliquée à :

  1. Une activité/parcours de formation, avec un usage des données et des analyses pour adapter continuellement le parcours d’apprentissage de l’utilisateur ;
  2. L’environnement d’apprentissage : elle guide l’apprenant vers les bonnes personnes, apporte un support sur toutes les tâches non formatives (telle une conciergerie virtuelle) ;
  3. L’optimisation du processus d’apprentissage : l’IA devient l’assistant du formateur ou du concepteur. Elle lui fournit des recommandations spécifiques liées à chaque apprenant / au groupe et le débarrasse des tâches sans valeurs ajoutée pour former.

L’IA appliquée à un parcours

Dans ce cas d’usage, l’IA utilise des données et des analyses pour adapter continuellement le parcours d’apprentissage de l’apprenant. Par ailleurs, elle va elle-même changer et s’améliorer avec le temps en fonction des données qu’elle va capter. Nous sommes dans une approche que l’on peut qualifier « d’instructionniste ». Cela consiste à apprendre des contenus de manière systématique, structurée et explicite, procédant du simple vers le complexe.

—————

Repéré depuis https://www.formation-professionnelle.fr/2020/01/28/3-usages-de-lia-appliquee-a-la-formation/