Dans le premier billet de cette série, nous avons défini l’externalisation de la gestion de la formation, tout en répondant à la question : qu’est-ce qu’externaliser la formation en 2019 ? Cette semaine, nous nous penchons sur le « quoi » : que peut-on, que veut-on outsourcer au sein de la fonction formation ? C’est toute la question du périmètre, qui se pose en termes généraux dès l’amont de la décision d’externaliser, et à nouveau en aval, à un niveau plus détaillé.

Les catégories d’actions externalisables

La question de l’externalisation de la formation ne se pose pas de manière abstraite : les circonstances indiquent dans les grandes lignes le type d’activités que l’on souhaite faire réaliser par un partenaire. Une fois la décision prise et le prestataire choisi, on entrera davantage dans les détails de la prestation et de son périmètre.

Celui-ci se divise, comme nous le rappelions dans le précédent billet de cette série, en deux catégories d’actions :

S’y ajoutent deux dimensions complémentaires :

  • L’aide à la conception du plan de formation, qui relève davantage de l’accompagnement et du conseil, mais s’inscrit dans le prolongement d’une prestation d’externalisation ;
  • Le système d’information utilisé.

L’organisation de la formation professionnelle

Cette partie des activités formation externalisables représente une part importante du temps de travail consacré à l’outsourcing de la gestion de la formation, et articule des tâches qui constituent l’un des cœurs de métier des prestataires spécialisés dans ce domaine.

La gestion administrative de la formation

Les activités constitutives de la gestion administrative de la formation sont nombreuses. Certaines relèvent en partie de la dimension « organisation ».

L’aide à la conception

Le prestataire d’externalisation est un spécialiste de la formation : son marché, ses financements, ses mécanismes juridiques et techniques… De ce fait, il est bien placé pour accompagner, à la demande du client, en amont de la mise en œuvre, tel ou tel aspect de la conception du plan de formation.

Le système d’information

Un point transversal à tous les précédents est le système d’information utilisé pour la gestion de la formation. La solution adoptée pour gérer l’information fait partie intégrante de la prestation.

« Externaliser la formation » n’est pas une fin en soi, et l’expression peut désigner une variété de prestations, ou plutôt de combinaison de prestations différentes. Le prestataire n’est pas un simple fournisseur : il devient partenaire à part entière du fonctionnement interne, il intègre l’entreprise élargie. De ce fait, le périmètre externalisé n’est pas nécessairement fixe : il a souvent vocation à évoluer en fonction des besoins de l’entreprise. Avec les années, la liste des tâches externalisables en matière de gestion de la formation tend à s’allonger – la subrogation des paiements, la gestion des formations obligatoires, la valorisation de l’alternance, l’évaluation à froid figurant parmi les dernières tendances.

—————
Repéré depuis https://www.managementdelaformation.fr/gestion-de-la-formation/2019/05/07/quest-ce-que-lexternalisation-de-la-formation-2-3/