Le plan de formation, élément d’une offre de « solutions pour apprendre »

Le plan de formation, élément d’une offre de « solutions pour apprendre »

L’une des pistes d’action peut être de situer le plan de #formation comme un élément parmi d’autres d’une offre plus vaste de « solutions pour apprendre »

Engager des actions sur 3 axes

Dans « Learning in the Modern Workplace 2017 », Jane Hart propose 3 axes pour l’offre de service de la fonction « Learning and Development » (L§D) transformée :

  • moderniser les actions formelles pilotées par la fonction L§D : les rendre plus attractives, plus efficaces, mieux adaptées aux besoins et aux façons d’apprendre des publics cibles,
  • faciliter les apprentissages en autonomie des collaborateurs,
  • soutenir et outiller les managers qui facilitent les apprentissages.

Il ne s’agit plus tant de se centrer sur l’apprenant, écrit Jane Hart, que sur le collaborateur, qui doit apprendre en permanence, y compris dans son travail quotidien.

La fonction L§D impulse des initiatives sur les deux autres axes : l’outillage et le soutien des managers pour qu’ils facilitent les apprentissages dans leurs équipes (cercle vert). Et la facilitation des apprentissages en autonomie par les collaborateurs (cercle bleu).

Pas à pas, en faisant évoluer son positionnement auprès des opérationnels et en enrichissant son offre sur les trois axes, la fonction formation peut alors accomplir sa transformation.

2017-09-24T22:28:56+02:00septembre 29th, 2017|Categories: Curation triée, Méthodes et organisation|Tags: , |0 commentaire

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous