Ne sous-estimons pas les MOOC, ne les surestimons pas non plus

Ne sous-estimons pas les MOOC, ne les surestimons pas non plus

La première chose à dire est que les #mooc sont avant tout une innovation marketing qui permet à des institutions éducatives de faire parler d’elles. La deuxième chose à dire est qu’avec les MOOC il y a des améliorations techniques organisationnelles et sociales des formes d’#apprentissage en ligne, et que l’ergonomie quand elle est là est une avancée. La troisième chose à dire c’est que cela peut être un projet mobilisateur par la nouveauté, un effet de tendance.

 Il y a une wébisation qui met en face à face les pyramides hiérarchiques et les problème de sécurité et de contrôle d’une part les réseaux en ligne et le monde du libre et son offre de progiciel d’autre part. Aujourd’hui alors que 92% de la population est connectée à internet c’est seulement 86% des cadres, et 26% employés/ouvriers ont accès à des ordinateurs au travail. Les individus ont donc un coup d’avance sur les organisations. Par rapport aux e-formations qui isolaient les apprenants les COOC apportent un plus par les dialogues qu’ils permettent entre les participants. Cependant, pour moi, mieux vaut viser la construction de savoir que la distribution de savoir. Développer une approche multimodale combinant MOOC, formation en groupe, appui du manager est la solution à adopter. Il s’agit de remplacer le mode commande/contrôle par des modes d’apprenance plus ouverts.

Les MOOC sont une réponse adaptée aux usages du numérique. Pour autant, cela nécessite un scénario pédagogique riche et cllaboratif pour ne pas ressembler à une TV améliorée.

See full story on Ne sous-estimons pas les MOOC, ne les surestimons pas non plus – APPRENDRE AUTREMENT

2018-01-01T21:09:11+01:00juin 11th, 2015|Categories: Méthodes et organisation|Tags: , , , , |0 commentaire

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.