MOOC – 4 composantes fondamentales

MOOC – 4 composantes fondamentales

Les MOOC nés dans l’écosystème de l’enseignement supérieur essaiment peu à peu le monde professionnel et séduisent aussi le grand public ( Impressionnisme, MOOC Picasso,…).

Nous commencerons par préciser ce qui distingue l’apprentissage avec un MOOC de celui des EAD, E-Learning ou modalités présentiellles. Pour cela nous présenterons 4 principaux écueils / difficultés de l’apprentissage avec le numérique et expliquerons les 4 grands piliers sur lesquels repose un MOOC réussi.

Qu’est-ce qui différencie le MOOC de l’EAD, l’E-learning et les modalités présentielles ?

Difficulté 1 : Apprendre seul un savoir métier ?

Pilier 1 : Des ressources attractives et de qualité

C’est une banalité de dire que peu de personnes aiment apprendre seuls avec des livres et des manuels !

Les MOOC profitent de tout cela et intègrent massivement des contenus audiovisuels. Il y a même des MOOC pour apprendre à produire ce tyoe de contenus (cf MOOC des Gobelins).

Difficulté 2 : S’orienter seul dans un océan de savoirs ?

Pilier 2 : Un bon scénario pédagogique

Les plateformes MOOC proposent des parcours structurés et multimodaux avec des modules et contenus qui ne sont affichés que progressivement (par semaine).

Difficulté 3 : Apprendre sans retour de ses pairs ?

Pilier 3 : Une communauté virtuelle / réelle d’apprenants

Comme le dit Philippe Carré, « On apprend toujours seul mais jamais sans les autres ! » L’ par les pairs est essentiel.

Le revisite par les pairs. Les échanges ne se font plus seulement en présentiel mais aussi à distance en synchrone (classe virtuelle, webconférence, tchat, messagerie instantanée) ou asynchrone (Mail, forum, réseaux sociaux, blog,…).

Difficulté 4: Acquérir a distance une compétence métier ?

Pilier 4 : Apprendre par les activités et projets

Le numérique revisite la théorie du 70 / 20 / 10. Selon celle-ci, 70% des apprentissages se déroulent sur le lieu de travail, 20% lors d’échanges avec des pairs, et 10% seulement de façon formelle (cours, livre).

Les MOOC en proposant des activités : études de cas (comme dans Mooc GdP) des simulations (Mooc Sur les rails de l’emploi) ou même des jeux sérieux (Mooc IFP) permettent de créer de l’engagement tout en passant à la pratique.

Les 4 composantes fondamentales

En synthèse, 4 éléments intégrés dans les MOOC permettent de booster les apprentissages et l’assiduité, tout en réduisant l’isolement de l’apprenant :
– Des ressources attractives : photos, vidéo, jeux,
– Un bon scénario pédagogique structuré, cohérent, impliquant,
– Des échanges avec les pairs via les réseaux sociaux
– Des activités et projets pour concrétiser les savoirs par la mise en pratique

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous