Le mobile est l’avenir du Mooc – JDN

Le mobile est l’avenir du Mooc – JDN

Selon les professionnels du secteur, la #formation digitale sur smartphones cumule les atouts et séduit de plus en plus les utilisateurs.

Dans les transports en commun, dans la rue, à la table des cafés, les personnes concentrées face leur écran de smartphone sont légion. Certains échangent avec leurs amis, d’autres lisent le journal ou commandent leur prochain repas. Demain, une nouvelle tribu d’usagers risque de faire son apparition : ceux qui se forment grâce à des Mooc installés sur leur mobile.

Marie Ducastel, présidente de l’organisme de formation Abilways, exulte : « C’était un pari osé que nous avons pleinement réussi ». L’objet ? Le lancement du premier #Mooc francophone entièrement conçu pour les téléphones mobiles. « Nous l’avons lancé fin juin 2016 et l’avons clôturé mi-juillet. Intitulé ‘Savoir convaincre, ça s’apprend’, il portait sur le développement d’un soft skill indispensable à la vie professionnelle.

Les apprenants restent en ligne moins longtemps sur mobile. En revanche, ils se connectent plus souvent, partagent, plus et participent plus », observe Tiphaine Guerout, Marketing strategist chez 360Learning.

Selon elle, le mobile learning est la solution du futur pour #l’apprentissage de gestes visuels et techniques que des ingénieurs ou des techniciens veulent observer et reproduire en situation.

Vers une généralisation ?

Les chiffres parlent d’eux même. Selon une étude Médiamétrie, depuis le début de l’année 2016, les Français sont désormais « mobile first ». S’ils sont 49,6% à se connecter chaque jour à Internet avec un ordinateur, ils sont maintenant 50,7% à se connecter via un téléphone mobile.

2018-01-01T21:00:05+01:00décembre 13th, 2016|Categories: Curation triée, Pédagogie, Technologie|Tags: , , , |0 commentaire

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.