LearnInnov Les Genius : 16 acteurs innovants de la formation professionnelle !

La journée LearnInnov Genius 2016, dédiée à l’innovation en #formation, s’est déroulée le 8 décembre. Organisée par le cabinet spécialisé dans la formation IL&DI, cette journée, placée sous le signe des rencontres et des échanges a constitué une formidable opportunité pour l’IFCAM de découvrir des acteurs innovants de la formation professionnelle.

Les présentations de ces acteurs nous ont donné à voir et à réfléchir aux formes actuelles de l’innovation en formation. Les différentes interventions peuvent être regroupées en fonction des thèmes suivants :

– les outils de conception et de diffusion de contenus #e-learning : les outils auteurs, les content management system (CMS), les learning management system (LMS) ;

– les modalités de formation : le #serious game, la #réalité augmentée et la #réalité virtuelle ;

– la #pédagogie: le blended-learning, avec le présentiel #numérique et la #classe virtuelle.

Des interventions stimulantes, signaux forts des tendances du digital learning

Une partie des pitchs a conforté l’adoption massive de certains dispositifs, considérés comme innovants il y a encore peu de temps :

– les Massive Open Online Courses (#MOOC), Small Private Online Courses (SPOCS) et Corporate Online Open Courses (COOCS) sont aujourd’hui des modalités de formations intégrées aux dispositifs de blended learning des entreprises ;

– la ludification en formation est massivement et toujours plébiscitée et favorisée notamment par le serious game.

D’autres interventions, comme celles de Speedernet, Teach On Mars, Pangone et Sparted ont confirmé deux grandes tendances, développées ci-après :

  • La démocratisation de la réalité virtuelle
    Speedernet a présenté, en partenariat avec l’IFP School, un projet e-learning narratif et immersif à 360 ° réalisé avec Sphère, sa solution logicielle en ligne, pour permettre d’assembler des photographies et des vidéos panoramiques à 360 °. Les projets de réalité virtuelle exigent aujourd’hui peu de matériel (caméra et lunettes de réalité virtuelle et augmentée, aujourd’hui accessibles) et peuvent être produits dans des délais raisonnables.
  • Le développement du mobile Learning
    Teach On Mars, Pangone et Sparted nous ont présenté leurs plateformes et applications mobiles de formation destinées au mobile learning. Entre swipe et appui, les gestes de l’utilisateur sont plus simples et intuitifs avec une application mobile – son expérience d’#apprentissage en est facilitée.
  • L’émergence d’écosystème #digital learning au sein des entreprises, constitué d’un LMS et de dispositifs satellites : applications mobiles, Virtual Learning Environment (la plateforme Mrod développée par Mine de Savoirs en est un exemple), plateforme vidéo et assurant une traçabilité de l’activité des apprenants grâce à l’implémentation de nouveaux standards (#xAPI/cmi5).
  • Une personnalisation de l’apprentissage grâce à l’#adaptive learning : des algorithmes qui associent les sciences cognitives et la puissance du big data pour proposer des parcours d’apprentissage adaptés à chaque personne. Cette tendance n’est pas associée à un pitch en particulier mais résulte de différents échanges que nous avons eus avec certains professionnels lors des temps de discussion informels.

Parmi les participants, 3 Genius !

Les présentations des participants qui ont rythmé la journée ont été clôturées par la remise d’un prix aux trois meilleurs « Genius » de la journée, à savoir :

  1. Teach On Mars, partenaire de l’IFCAM.
  2. Serious Factory, qui propose une solution de simulateurs 3D pour créer des serious games.
  3. Speedernet, agence dédiée au #digital learning.

Voir l'image sur Twitter

Une journée faite d’échanges et de réflexion

Participer à cet événement a constitué pour nous, à l’IFCAM, un temps nécessaire et précieux pour aller au plus près des porteurs d’innovations, pour échanger sur des pratiques, de nouveaux usages, actuels et à venir. Ce temps d’échange a également constitué un temps de réflexion sur notre propre vision de l’innovation.

Pour un élargissement de la notion d’innovation

Qu’entend-on réellement par innovation, ce mot-valise omniprésent dans les médias ? De quoi l’innovation est-elle le nom ? Quelles orientations associer à ce terme ? Est-ce qu’une innovation se définit avant tout par sa nature technologique et technique, comme cela est souvent écrit dans la presse spécialisée. Ne serait-ce pas là réducteur ?

Nous pensons qu’il est utile d’élargir la définition de ce terme aux usages, aux business models, aux process. En effet, l’innovation ne concerne pas uniquement les départements de Recherche et Développement des entreprises. L’innovation est par nature multiple, transverse, et vise toutes les facettes de l’entreprise. C’est pourquoi, notre vision de l’innovation repose sur les trois composantes listées ci-après.

L’innovation peut être :

– technique et technologique ;

– associée à l’entrepreneuriat ;

– associée à la créativité et au #design.

À y réfléchir, ce que l’on nomme innovation relève en fait de l’innovation par l’usage, de nouvelles manières d’utiliser des produits, des innovations des procédés, des innovations par les business modèles. Il peut y avoir innovation sans invention. Et toutes les inventions n’ont pas à se traduire en innovation. Par conséquent, l’innovation ne suppose pas nécessairement une découverte technologique ou technique (qui serait du côté du producteur). Il peut y avoir innovation par l’usage que l’utilisateur fait du produit.
Considérer l’innovation de cette manière, implique d’être à l’écoute de l’utilisateur pour répondre à ses besoins. Pour ce faire, il faut souvent agir rapidement, avec audace et, parfois, savoir prendre des risques – mesurés.

Une autre approche de l’innovation plaide pour le respect des choses en place, pour une action prudente : un prolongement des dispositifs déjà déployés et opérationnels. Réfléchir à la notion d’innovation nous ramène à celle de temporalité et au type d’innovation en cours dans notre société : l’innovation de rupture et l’innovation incrémentale. Dans les deux cas, il s’agit d’introduire quelque chose de nouveau.

L’innovation à l’IFCAM, Université du Groupe Crédit Agricole

Pour relever ce défi, certains poissons-pilotes osent, tentent, expérimentent. Dans le grand bain de la formation, l’IFCAM fait justement office d’acteur d’avant-garde. En atteste la diversification de son offre de formations par les MOOCS opérée il y a un an déjà , alors que bon nombre d’entreprises n’avaient pas encore sauté le pas.

L’IFCAM poursuit son effort d’innovation afin de répondre aux besoins réels de ses utilisateurs. Aussi, cette année, l’IFCAM a équipé une trentaine de Form’Acteurs de tablettes (IPAD Air 2) et a déployé un nouvel #outil afin de permettre à ces formateurs de réaliser leurs formations sur tout le territoire national en s’affranchissant des contraintes de matériel et de connexion à Internet. Ce projet a été présenté par Vanessa Dastugue (Ingénieur de formation) lors de la journée LearnInnov Genius 2016 .

Voir l'image sur Twitter

A rebours d’une innovation gadget, l’IFCAM poursuit son engagement à innover pour et par ses utilisateurs !

Solène ROULET-PILLON, Chef de projet digital Learning