Le conseil d’administration de France compétences s’est réuni pour la première fois, jeudi 17 janvier. Après cette réunion d’installation, l’agenda de cette nouvelle instance de régulation de la formation professionnelle et de l’apprentissage s’annonce chargé.

Compétences

« Stéphane Lardy est reconnu pour ses compétences  », a fait valoir Laurent Munerot, représentant de l’Union des entreprises de proximité (U2P), auprès du Quotidien de la formation. De son côté, Michel Beaugas, de Force ouvrière, s’est montré tout aussi laudateur. «  Le futur directeur général de France compétences a un CV à la bonne échelle. C’est une des personnes les mieux à même de diriger l’institution », a-t-il expliqué. Pour sa part, Magali Bourdon, de la CGT, déclare : « Il ne s’agissait pas de contester la personne mais d’exprimer notre désaccord de principe quant au fait de ne pas avoir été consulté et de n’avoir qu’un seul candidat ».

Missions

Outre l’organisation du CEP et la répartition des fonds mutualisés aux différents acteurs, France compétences a pour mission de réguler la qualité, les prix et les règles de prise en charge des actions de formation et de gérer les répertoires des certifications professionnelles en s’assurant de leur adéquation aux besoins du marché du travail.


Repéré depuis https://www.centre-inffo.fr/a-la-une-6/actualites-2019/le-conseil-d-administration-de-france-competences-confie-sa-direction-generale-a.html