Pour sa troisième édition, la journée nationale du numérique mettra l’éducation aux nouvelles technologies à l’honneur. Les apprivoiser, c’est ouvrir la porte à l’innovation, selon le représentant romand de l’événement, Sébastien Kulling

Et de trois. La journée nationale du numérique (Journée du digital de son nom officiel) destinée à encourager l’innovation helvétique se tiendra pour la troisième fois début septembre. Comme lors des précédentes éditions, elle se déclinera en ateliers, discussions et expositions à travers tout le pays, sous le patronage du président de la Confédération, Ueli Maurer, et de deux conseillers fédéraux, Simonetta Sommaruga et Guy Parmelin.

Cette année, l’événement organisé par Digitalswitzerland (une initiative soutenue notamment par Ringier, copropriétaire du Temps) mettra l’accent sur la formation continue, selon un communiqué publié mercredi. Elle est la clé pour lever les craintes que suscite la transformation numérique et ainsi favoriser l’innovation, selon son directeur pour la Suisse romande, Sébastien Kulling.

—————

Repéré depuis https://www.letemps.ch/economie/formation-cle-lever-resistances-changement