Formation professionnelle: on ne touchera pas à l’usine à gaz – Décider et Entreprendre

Formation professionnelle: on ne touchera pas à l’usine à gaz – Décider et Entreprendre

La ministre du Travail a expliqué sa réforme de la #formation professionnelle au Journal du Dimanche. Elle y annonce qu’elle ne fera pas une réformette… mais qu’elle ne touchera pas à la distinction entre #apprentissage et professionnalisation. L’usine à gaz continuera donc à tourner.

Sur ce point, la ministre a douché tous les espoirs permis. La distinction entre l’alternance, financée par l’État (et la fameuse mais incompréhensible taxe d’apprentissage), et la professionnalisation, financée par des contributions des employeurs, subsistera intacte.
La ministre reconnaît que cette dualité est d’autant plus gênante que le statut d’apprenti et de “professionnalisé” n’est pas le même. Néanmoins, le dossier est suffisamment sensible pour qu’elle renonce à y toucher sur le fond. Elle n’a toutefois pas exclu un rapprochement des deux statuts, voire un alignement.
Cette réforme de la formation professionnelle restera donc, comme la précédente cosmétique et donnera sans doute un nouveau prétexte pour prendre la seule mesure qui intéresse l’État: la captation des fonds au profit de la formation des chômeurs, qui devrait pourtant relever de la solidarité.

 

2017-12-02T18:50:25+01:00décembre 5th, 2017|Categories: Curation triée, Méthodes et organisation|Tags: , |0 commentaire

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous