Crowdfunding et éducation | Thot Cursus

Crowdfunding et éducation | Thot Cursus

Financer l’#éducation coute cher jusqu’à 4,6% du PIB en moyenne dans le monde selon l’UNESCO plus encore dans les pays occidentaux (7% en France). Des sommes colossales sont investies pour la réalisation de programmes d’enseignement calibrés par les États.

Quelques acteurs

Un des acteurs les plus anciens KissKissBankBank revendique 67 millions de collecte, pour 26 000 projets avec plus de 1 170 000 KissBankers. Le principe repose sur la sélection de projets porté à la connaissance du grand public, un délai de 90 jours pour lever les fonds et une commission de 8% pris par KissKissBanBank pour se payer de sa mise en relation. L’argent collecté n’est transmis au porteur du projet que si la totalité du financement est atteint, ce n’est alors que la commission est prélevée sur la collecte. Il y a restitution des fonds aux KissBankers si le montant n’est pas atteint auquel cas aucune commission n’est prélevée.

Le crowdfunfing spécialisé dans l’éducation

Les sites de crowdfunding se spécialisent. Cette spécialisation amènera à termes une visibilité encore plus grande, il existe ainsi des plateformes de crowdfunding dans des secteurs culturels, immobiliers associatifs mais aussi exclusivement dédiées à l’éducation comme les repère Sydologie

  • Eduklab aide les étudiants à faire leur cagnotte pour financer leurs études;
  • Whisbone propose à des étudiants repérés comme passionnés par leurs études les moyens de les poursuivre en collectant des fonds pour eux;
  • Adop a classroom aide à la fourniture scolaire de classes;
  • Incited qui cherche à faire essaimer des solutions efficientes partout dans le monde.
2018-01-01T20:41:24+01:00juin 22nd, 2017|Categories: Curation triée, Méthodes et organisation|Tags: |0 commentaire

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous