Le compte personnel de formation (CPF) a été mis en place en janvier 2015 et a remplacé le dispositif du droit individuel à la formation (DIF). Les salariés capitalisaient des heures de formation. A compter du 1er janvier 2019, les droits acquis sont convertis en euros.

Compte personnel de formation : monétisation des droits acquis

A compter du 1er janvier 2019, le compte personnel de formation (CPF) est monétisé. Les droits acquis en heures au titre du CPF et du DIF au 31 décembre 2018 seront convertis en euros.

Compte personnel de formation : alimentation classique du CPF

Si l’on s’en tient aux annonces faites par le Gouvernement lors de la présentation de la réforme de la formation, le CPF devrait être crédité de 500 euros par an pour les salariés à temps plein et ceux ayant effectué une durée de travail supérieure ou égale à la moitié de la durée légale (ou conventionnelle) sur l’ensemble de l’année. Ainsi, les salariés à mi-temps bénéficient des mêmes droits que les salariés à plein temps. En-dessous d’un mi-temps, un prorata sera effectué.

Compte personnel de formation : alimentation spécifique

Alimentation en application d’un accord collectif

Comme à l’heure actuelle, un accord collectif (entreprise ou à défaut de branche) peut prévoir une alimentation plus favorable du CPF. Mais, dans ce cas, l’accord doit également prévoir un financement spécifique.

Alimentation complémentaire du CPF

Les droits inscrits sur le compte personnel de formation permettent de financer les formations éligibles. Si le coût est supérieur aux droits inscrits, le compte peut fait l’objet d’abondement en droits complémentaires. Cela se fait à la demande du titulaire du compte qui peut également assurer lui-même ce financement.

Repéré depuis https://www2.editions-tissot.fr/actualite/droit-du-travail/compte-personnel-de-formation-des-nouveautes-a-venir-en-2019