Les différents sens du coaching aujourd’hui

Le coaching n’est pas « une sagesse en kit ». C’est un métier de maïeuticien. Il s’agit de poser de bonnes questions. Avec le temps le coaching s’est enrichi de multiples sens. Ainsi le coaching :

  • aide des gens investis d’un pouvoir à travailler « un peu » leur développement personnel sinon les équipes risquent « l’angoisse de leurs certitudes »,
  • participe d’une approche système et le coach dans son intervention interroge constamment, sa place, son rôle et sa contribution. Dans le système, le coach fait circuler de l’information,
  • n’est ni du conseil ni de la thérapie, il est tout en émergence,
  • est une médecine de personnes en bonne santé, ce n’est pas un réparateur de carrière.
  • amène l’autre à trouver ses propres solutions, cela se passe par une présence inconditionnelle

Les questions vives

Les questions s’adressent aux managers. Ces derniers ne peuvent plus seulement se contenter de donner des ordres. Pour les managers, les questions de soi dans le métier et de l’ambiguïté se posent en permanence. Il faut qu’ils disposent d’outils mais surtout que leurs postures évoluent. Les questions du coaching concernent les coachs. La pression sur le travail peut se résoudre par la supervision

Le renouvellement des pratiques

Les pratiques se stabilisent comme le coaching en ligne, des tentatives d’ubérisation du coaching par le moyen de plateforme qui cassent les prix se mettent en place. Les médiations au travail prennent différents visages

Le coach est un homme de l’ombre il a abandonné le pouvoir, il recherche une lumière à l’intérieur. Mais, les termes de coach et de coaching sont tellement galvaudés que le terme accompagnement donne plus de sens.