La gestion des fonds de la #formation professionnelle par les partenaires sociaux est mise en cause. N’oublions pas ce qui a déjà été fait !

Un travail étroit avec l’Etat

Dans les territoires, les partenaires sociaux contribuent à bâtir les diag­nostics emploi-formation à partir de l’expression des besoins des entreprises, de l’évolution des métiers qui y sont à l’oeuvre, de l’observation des transitions professionnelles, tout en croisant ces informations de terrain avec les analyses produites par les branches professionnelles. Ce travail est outillé et partagé avec l’Etat et les régions.

Des avancées nombreuses

Mais, au-delà du financement, les remises en question du paritarisme oublient un peu vite les ruptures et avancées qui résultent de la mise en oeuvre de la loi du 5 mars 2014. Voulue et mise en oeuvre par les partenaires sociaux, cette réforme est au service de l’accès à la formation de tous.