Digitalisation de la formation : où en êtes-vous ?

Logitio

La 3ème révolution :

Après le charbon, puis l’électricité, nous vivons depuis quelques années une troisième révolution : celle de l’informatique et des réseaux. Facebook compte plus de 1,3 milliard d’utilisateurs dans le monde, Twitter plus de 280 millions, et en France, 82% des ménages sont connectés à internet.

Dans un tel contexte, la digitalisation de l’entreprise est devenue incontournable : le Cloud computing, les réseaux sociaux, les technologies mobiles, les objets connectés, le Big data sont autant d’outils innovants qui questionnent son business model.
Pour s’adapter au changement et rester compétitive, l’entreprise d’aujourd’hui se veut plus collaborative et anticipatrice.

Côté formation, le Mooc (Massive Open Online Course) a été un des premiers outils novateurs permettant la diffusion en ligne de cours dispensés par des professeurs d’université ou des experts. Aujourd’hui, il se fond dans une multitude de modalités pédagogiques originales, allant de la formation en présentiel au e-learning, de la formation synchrone à la formation asynchrone, de la salle de formation à la classe virtuelle, de l’apprentissage entre pairs à l’enseignement d’experts etc.

Le Digital Learning :

MOOC, COOC, Serious game, social learning, micro learning, pas de doute, la formation professionnelle n’échappe pas aux nouvelles technologies. Sa mutation se traduit par de nouvelles façons d’apprendre en exploitant les outils digitaux : c’est ce qu’on appelle le « Digital Learning ». Au-delà du e-learning, le Digital Learning intègre le numérique dans tous les éléments qui constituent la matière pédagogique de la formation. Par exemple, les smartphones et tablettes sont intégrés aux formations en présentiel, rendant le processus de formation plus ludique. Et c’est là tout l’objectif du Digital Learning : rendre l’apprentissage plus attractif et plus interactif, tout en obtenant de meilleurs résultats.
Naissent ainsi des formations dites « blended » ou mixte, mêlant présentiel et e-learning, où l’un est complémentaire à l’autre.

Une réflexion stratégique :

La technologie transforme les dispositifs et permet une pédagogie plus variée. Ces changements obligent les services formation à se réinventer et cette réflexion ne doit pas être dénuée de stratégie. En effet, le ROI et des résultats probants sont toujours attendus à l’arrivée.

Pour arriver à exploiter toutes ces possibilités d’apprentissage, le responsable formation doit avoir la capacité de satisfaire les styles d’apprentissage propres à chaque participant. L’engagement et l’implication des stagiaires n’en seront que plus forts.

Disposez-vous déjà des bons outils pour faire coïncider les besoins et les attentes des collaborateurs avec les nouvelles modalités de formation ?!

Logitio Simplifiez-vous la formation !

La 3ème révolution :

Après le charbon, puis l’électricité, nous vivons depuis quelques années une troisième révolution : celle de l’informatique et des réseaux. Facebook compte plus de 1,3 milliard d’utilisateurs dans le monde, Twitter plus de 280 millions, et en France, 82% des ménages sont connectés à internet.

Dans un tel contexte, la digitalisation de l’entreprise est devenue incontournable : le Cloud computing, les réseaux sociaux, les technologies mobiles, les objets connectés, le Big data sont autant d’outils innovants qui questionnent son business model.
Pour s’adapter au changement et rester compétitive, l’entreprise d’aujourd’hui se veut plus collaborative et anticipatrice.

Côté formation, le Mooc (Massive Open Online Course) a été un des premiers outils novateurs permettant la diffusion en ligne de cours dispensés par des professeurs d’université ou des experts. Aujourd’hui, il se fond dans une multitude de modalités pédagogiques originales, allant de la formation en présentiel au e-learning, de la formation synchrone à la formation asynchrone, de la salle de formation à la classe virtuelle, de l’apprentissage entre pairs à l’enseignement d’experts etc.

Le Digital Learning :

MOOC, COOC, Serious game, social learning, micro learning, pas de doute, la formation professionnelle n’échappe pas aux nouvelles technologies. Sa mutation se traduit par de nouvelles façons d’apprendre en exploitant les outils digitaux : c’est ce qu’on appelle le « Digital Learning ». Au-delà du e-learning, le Digital Learning intègre le numérique dans tous les éléments qui constituent la matière pédagogique de la formation. Par exemple, les smartphones et tablettes sont intégrés aux formations en présentiel, rendant le processus de formation plus ludique. Et c’est là tout l’objectif du Digital Learning : rendre l’apprentissage plus attractif et plus interactif, tout en obtenant de meilleurs résultats.
Naissent ainsi des formations dites « blended » ou mixte, mêlant présentiel et e-learning, où l’un est complémentaire à l’autre.

Une réflexion stratégique :

La technologie transforme les dispositifs et permet une pédagogie plus variée. Ces changements obligent les services formation à se réinventer et cette réflexion ne doit pas être dénuée de stratégie. En effet, le ROI et des résultats probants sont toujours attendus à l’arrivée.

Pour arriver à exploiter toutes ces possibilités d’apprentissage, le responsable formation doit avoir la capacité de satisfaire les styles d’apprentissage propres à chaque participant. L’engagement et l’implication des stagiaires n’en seront que plus forts.

Disposez-vous déjà des bons outils pour faire coïncider les besoins et les attentes des collaborateurs avec les nouvelles modalités de formation ?!

Logitio Simplifiez-vous la formation !