Zoom sur – OPCA Opcalia

Zoom sur – OPCA Opcalia

Aujourd’hui les salariés les plus fragiles sont souvent ceux à qui il manque les bases nécessaires pour accéder à certaines qualifications ou formations professionnelles. La reconnaissance du Socle de connaissances et de compétences professionnelles par la loi du 5 mars 2014 est une réponse à ce constat.

La naissance d’une certification inédite

Le 13 février 2015, l’Etat reconnaît par décret la légitimité des partenaires sociaux à traduire le « socle de connaissances et de compétences professionnelles » en termes opérationnels. Il en confie la responsabilité au Comité Paritaire Interprofessionnel National pour l’Emploi et la (COPANEF). Après moins d’une année de travail, les partenaires sociaux donnent naissance à CléA.
C’est la première interprofessionnelle, élaborée de façon paritaire, reconnue dans tous les secteurs et par tous les acteurs. Délivrée par les Comités Paritaires Régionaux pour l’Emploi et la Formation Professionnelle (COPAREF), CléA peut également être administré par les branches professionnelles.

Sept domaines de compétences

de valorisation des compétences fondamentales, CléA est destinée aux personnes peu ou pas qualifiées et favorise donc l’employabilité, l’accès à la formation, l’insertion dans l’emploi et la compétitivité.
Ce nouveau standard de qualification, validé par une certification reconnue, comprend sept grands domaines de compétences (eux-mêmes détaillés en 28 sous-domaines) :
  • La communication en français
  • L’utilisation des règles de base de calcul et du raisonnement mathématique
  • L’utilisation des techniques usuelles de l’information et de la communication
  • L’aptitude à travailler dans le cadre de règles définies d’un travail en équipe
  • L’aptitude à travailler en autonomie et à réaliser un objectif individuel
  • La capacité d’apprendre à apprendre tout au long de la vie
  • La maîtrise des gestes et postures, et le respect des règles d’hygiène, de sécurité et environnementales élémentaires

CléA en quatre étapes

  • Etape 1 : L’information et le conseil. La personne intéressée peut prendre rendez-vous sans engagement avec le conseiller d’un organisme évaluateur pour connaître CléA. En cas d’accord, le conseiller peut ouvrir son dossier.
  • Etape 2 : L’évaluation des acquis. L’obtention de la certification CléA passe tout d’abord par une évaluation des sept domaines de compétences : 108 critères ont été établis pour évaluer leur acquisition. Entre 5 à 10 heures sont nécessaires pour cette évaluation, réalisée par des organismes évaluateurs habilités. Si l’évaluateur constate des lacunes, le bénéficiaire dispose alors de 5 ans pour se former et acquérir les compétences manquantes.
  • Etape 3 : La formation pour acquérir les compétences clés. Le cas échéant, le candidat peut se voir proposer un parcours de formations nécessaire à l’acquisition d’une ou plusieurs des sept compétences clés qui lui feraient défaut. Une évaluation finale est ensuite réalisée.
  • Etape 4 : La certification devant un jury paritaire. Pour faire valider les sept domaines de compétences, le candidat passe devant le jury paritaire. Si les sept domaines et 28 sous-domaines sont acquis, le candidat se voit délivrer son certificat CléA.
A noter que désormais, le dispositif 1001Lettres couvre la totalité des 7 domaines de CléA. Il est donc possible de mobiliser cette démarche pédagogique pour le parcours de formation dans le cadre de la certification CléA. Pour en savoir plus : contactez votre conseiller Opcalia.

 

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous