Ce qu’il faut savoir sur le Compte personnel d’activité

Ce qu’il faut savoir sur le Compte personnel d’activité

Après le DIF et le CPF, voici le CPA ! Adepte des acronymes à trois lettres, le gouvernement a lancé, début janvier, le Compte personnel d’activité. Considéré comme la grande réforme sociale du quinquennat Hollande, ce dispositif promet de rassembler, au sein d’un seul portail, l’ensemble des droits des travailleurs, dans le but de sécuriser leur parcours professionnels. On vous explique tout.

Le CPA, ça sort d’où ?

D’abord imaginé par l’ex-Ministre du Travail François Rebsamen à l’occasion de la loi sur le dialogue social, le Compte personnel d’activité (CPA) a été finalisé par sa successeur Myriam El Khomri. Ce dispositif, qui prend la forme de la plateforme Internet www.moncompteactivite.gouv.fr, a officiellement été lancé le 12 janvier 2017 par le gouvernement. Géré par la Caisse des Dépôts, ce dispositif social vise à sécuriser les parcours professionnels des actifs français, de moins en moins linéaires.

Que comprend-il ?

Le CPA est « le compte de tous les comptes » ! Il permet aux salariés de connaître les droits qu’ils ont accumulés au long de leur carrière. Il regroupe le Compte personnel de #formation (CPF), le Compte prévention pénibilité (CPP) et ses points acquis par ceux qui sont exposés à des facteurs de risques et le Compte d’engagement citoyen (CEC) et ses activités de bénévolat. Cerise sur le gâteau : il recense aussi les bulletins de paie des actifs (à condition qu’ils soient dématérialisés par l’entreprise).

A qui s’adresse-t-il ?

En théorie, à tous les actifs à partir de 16 ans ayant un numéro de sécurité sociale ou des identifiants FranceConnect ! En pratique, seuls les salariés du secteur privé, les demandeurs d’emploi et les agents publics des Chambres des métiers et de commerce peuvent aujourd’hui rechercher des formations et formuler des demandes d’inscription via ce dispositif. Les travailleurs indépendants et les fonctionnaires devront être patients et attendre le 1er janvier 2018 avant d’en profiter.

Quels services offre-t-il ?

Via le portail, les travailleurs ayant complété leur profil (emplois exercés, expériences accumulées) peuvent accéder à plusieurs services dont un bilan de compétences et un accompagnement à la création d’entreprises. Plusieurs conseils en matière d’orientation professionnelle leur sont également prodigués, essentiellement par Pôle emploi, l’Apec et les missions locales. A noter que le chômage, l’épargne salariale et les comptes épargne temps devraient bientôt enrichir le CPA.

Par Aurélie Tachot
2018-01-01T20:43:38+01:00février 3rd, 2017|Categories: Curation triée, Méthodes et organisation|Tags: , , |0 commentaire

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous