Quel sera l’impact de l’Intelligence Artificielle sur les secteurs emploi et formation ? — Innovation digitale

Quel sera l’impact de l’Intelligence Artificielle sur les secteurs emploi et formation ? — Innovation digitale

Apparue en 1956, dans les travaux de John McCarthy, professeur au MIT puis à Stanford, la notion d’intelligence artificielle (IA) est longtemps restée confidentielle et confinée aux laboratoires de recherche. Avec l’augmentation de la puissance de calcul des ordinateurs, les avancées dans les réseaux de neurones artificiels et l’essor du big data, l’IA s’immisce peu à peu dans tous les secteurs d’activité, entreprises et métiers. Son cœur d’activité ? La prise de décision reposant sur le traitement d’une plus ou moins grande quantité d’informations. L’IA aide à la décision dans la santé, le médical, la banque, le management et le pilotage d’entreprise.

L’état et le CNNUM s’y intéressaient depuis quelques mois. Le CNNUM appuie la Mission de Cédric Villani sur l’intelligence artificielle. Les sujets portent sur les données personnelles, les besoins en formation, l’IA au service de la formation. Comment anticiper les transformations de l’emploi ?  Le gouvernement a lancé un plan Intelligence Artificielle de 1,5 milliard d’euros de crédits publics, le rapport de France Stratégie publié le 29 mars préconise trois axes d’action pour répondre aux enjeux en matière de travail :

Extrait du rapport France Stratégie du 29 mars 2018 :
1. Conduire, à l’échelle de la branche ou de la filière, des travaux de prospective sur le potentiel de l’intelligence artificielle, pour assurer un bon niveau d’information et d’anticipation des acteurs,
2. Assurer la formation des travailleurs aux enjeux de demain : former des travailleurs très qualifiés pour produire l’IA, et des travailleurs conscients des enjeux techniques, juridiques, économiques ou éthiques que posent le recours à des outils à base d’intelligence artificielle
3. Renforcer des dispositifs de sécurisation des parcours professionnels pour les quelques secteurs ou sous-secteurs qui seraient fortement impactés par le risque d’automatisation

L’IA aussi peut être au service de la Formation Professionnelle pour optimiser l’orientation des personnes en fonction de leur parcours ; pour individualiser les parcours de formation de tous les salariés (l’IA au service des personnes).
La question se pose aussi de former les personnes qui travaillent directement dans le secteur de l’IA. C’est la raison pour laquelle beaucoup d’acteurs des secteurs emploi / orientation / formation se penchent sur le sujet.

Repéré depuis http://innovation-digitale.blogspot.com/2018/09/quel-sera-limpact-de-lintelligence.html

2018-10-17T12:37:08+02:00octobre 18th, 2018|Categories: Cognition et Communication, Curation triée|0 commentaire

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous