Je sors juste d’un SPOC. Un SPOC, c’est un “small private online course”, dérivé des MOOC, ces cours en ligne massif donnés par de grandes universités, le SPOC perd la notion de massif (cours d’une trentaine à cinquantaine de personnes), il est payant et n’est plus donné par un professeur d’université, mais par un expert terrain.
 Je considère personnellement que les MOOC et les SPOC sont complémentaires. Le Mooc vous apporte cette envie de réfléchir au sujet, les bases de connaissances théoriques nécessaires et le côté rassurant du “chaque question possède une réponse” (car dans un monde virtuel, il y a toujours une réponse). Le Spoc est plus ancré dans la réalité du terrain, les outils sont vus, certes, mais c’est plus leurs limites et leur souplesse que l’on étudie, car dans la réalité de l’application des méthodes, de nombreuses questions n’ont malheureusement tout simplement pas de réponse. Il devient donc plus important de savoir dériver ces outils et méthodes pour arriver à nos fins que les maîtriser au sens conceptuel.

On s’oriente dans une mixité des approches pédagogiques avec des modèles économiques hybride (gratuit – payant).

Repéré depuis parlonsmooc.fr