Comment faire de la conception pédagogique sans s’intéresser à la pédagogie ?

Objectifs pédagogiques, synopsis, scénario, storyboard…
Rayer toutes les mentions, nous n’aborderons pas ces sujets !

Prenons un peu de hauteur pour nous détacher des figures imposées en conception pédagogique pour vous proposer une approche plus légère et plus accessible.

la conception pédagogique pour les nuls en 3 étapes :

  1. Sélectionner le (bon) contenu :
    • Etre agile avec le contenu :
      • s’approprier le contenu et ne pas se laisser influencer par les experts ou la matière existante (prendre de la distance)
      • étudier le contenu jusqu’à être capable de lister les points essentiels sans supports
        et être capable de l’expliquer à quelqu’un de mémoire et selon son propre point de vue
    • filter et trier :
      • classer les notions du contenu en 3 catégories :
        1.indispensable, 2.souhaitable, 3.facultatif

        • les notions 1 doivent permettre de construire la trame d’une “histoire”
        • les notions 2 seront traitées de façon partielle
        • les notions 3 seront accessibles “à la demande”
  2. Trouver le (bon) angle narratif :
    • trouver une approche narrative pour aborder les notions 1 du contenu
      • par exemple avec le sujet : “expliquer aux enfants qu’il faut se méfier des inconnus”.
      • la narration : “il était une fois un petit chaperon rouge…”
    • quelques exemples d’approches narratives :
      • partir du résultat et expliquer comment y arriver
      • donner un exemple d’application et s’appuyer dessus pour expliquer la théorie
      • résumer en quelques mots les notions 1 puis les expliquer
      • énoncer les 3 questions que tous ceux qui découvrent le sujet se posent et y apporter des réponses
  3. Concevoir les activités pédagogiques : (1 notion = 1 activité)
    • l’activité doit permettre :
      1. de comprendre la notion
      2. de l’appliquer ou de découvrir son application
      3. de se tromper et d’être corrigé
      4. de reformuler
    • exemples :
      • une vidéo (1) + un exercice (2) + un quiz (3,4)
      • un exemple et son explication (1) + un exercice (2) + une micro classe-virtuelle (3,4)
      • une démo/tuto (1) + une étude de cas (2,3) + un quiz (4)

Les points clés de cette approche :

  • s’imprégner totalement du contenu, et re-définir le sujet : de quoi parle-t-on ? (cela doit tenir en une seule phrase)
  • définir le point de départ : par quoi commencer ? et le point d’arrivée : ce que l’on doit avoir retenu (l’histoire)
  • ne pas rédiger le contenu, mais raconter le contenu
  • ne pas oublier de traiter les erreurs prévisibles

La semaine prochaine, nous parlerons de production frugale de contenus.

 

et cette semaine, on vous parle aussi de :

Lire l’intégralité de la Newsletter

Et si vous ne l’êtes pas encore,
abonnez-vous pour la recevoir par email tous les vendredi à 16h