Management par le jeu : mieux apprendre à apprendre

Management par le jeu : mieux apprendre à apprendre

Dans des entreprises en pleine acculturation au #numérique et à l’intelligence artificielle (IA), les collaborateurs font face à des transformations rapides et complexes. Ils sont de plus en plus jugés non pas sur ce qu’ils savent (car le savoir se périme très vite), ni sur leur potentiel évalué aujourd’hui (car les compétences et métiers de demain sont inconnus) mais plutôt sur leur agilité à apprendre : comment savoir ce qu’il faut apprendre, qualitativement, en temps réel). Cette capacité a un nom : c’est l’agilité d’#apprentissage (en anglais, learning agility).

Qu’est-ce que l’« agilité d’apprentissage » ?

En acceptant de jouer, on accepte d’apprendre de nouvelles règles et donc on apprend à apprendre. Il est fondamental que les collaborateurs adoptent cette posture, car ils ne seront plus seulement jugés sur les compétences acquises, mais aussi sur leur capacité à apprendre en autonomie. C’est le concept de l’agilité d’apprentissage. Cette compétence est essentielle pour les entreprises et pour les individus : dans un environnement en perpétuelle évolution, elle permet de de développer de nouvelles activités, de changer de travail, voire même de le créer !).

Jouer et apprendre, de réelles similitudes

On peut jouer seul ou à plusieurs. On peut jouer en face à face, mais aussi désormais, grâce au numérique, à distance. Le jeu aujourd’hui est de plus en plus en vogue dans les entreprises. Il est plébiscité par les services #formation et, de plus en plus, par les services innovations. C’est parce que le jeu répond à un double besoin : former différemment en introduisant le « faire », et amener les collaborateurs à développer leur créativité, leur capacité à saisir les opportunités. Accepter de jouer, c’est accepter de se « décaler » pour vivre une expérience émotionnelle et comportementale (on va adopter des comportements inattendus) dans un nouvel univers régi par de nouvelles règles. Apprendre à jouer est source de connaissance.

Comment apprend-on ?

Savoir et apprendre sont deux choses différentes. Savoir, c’est prendre connaissance d’informations que l’on ne va pas immédiatement réutiliser. L’apprentissage, c’est précisément la réutilisation de l’information, dans un contexte différent. On peut apprendre de différentes manières : en faisant, en partageant, en expérimentant, en étant en interaction avec les autres (feedback). En 1984, David A. Kolb a théorisé que l’apprentissage se fait en quatre étapes.

Les IA savent apprendre, mais elles n’ont pas encore acquis l’agilité d’apprentissage que l’homme possède…

 

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.