Formations, lectures, discussions, communautés d’apprentissage professionnel, congrès, mentorat, projets de recherche-action, etc. Saviez-vous que les activités de développement professionnel peuvent avoir, à certaines conditions, des retombées positives sur l’apprentissage des élèves? Cependant, pour ce faire, « le développement professionnel ne peut se limiter à offrir aux enseignants une succession de formations ponctuelles, fragmentées et décontextualisées, sans suivi ou accompagnement » (Richard et al., 2017).

Principe 1 | Le développement professionnel devrait viser explicitement à améliorer l’apprentissage des élèves et à évaluer systématiquement l’effet obtenu sur leurs résultats.

Principe 2 | Les activités de développement professionnel devraient être étayées par des données probantes et être animées par des spécialistes dont l’expertise est reconnue.

Principe 3 | Le développement professionnel devrait prévoir une démarche d’accompagnement reposant sur le travail collaboratif.

Principe 4 | Le développement professionnel devrait être réparti dans le temps.

Principe 5 | Le développement professionnel des enseignants devrait être soutenu par une direction faisant preuve de leadership pédagogique.


Repéré depuis http://rire.ctreq.qc.ca/2019/03/les-principes-defficacite-du-developpement-professionnel-en-education/