Déjà leader du marché de la formation BtoB en France avec plus de 1300 clients, la scale-up parisienne part à l’assaut du marché américain et britannique. Pour se distinguer de la concurrence, le “Instagram de la formation” mise sur une approche collaborative. L’objectif : créer une émulation autour de la formation en mobilisant les “sachants” de l’entreprise pour les transformer en vecteurs de sa transformation digitale.

Un “Instagram de la formation”

Son premier tour de table, de seulement 1,2 million d’euros, date de 2013. Depuis, la startup s’est taillée en toute discrétion la part du lion en France. Leader hexagonal de la formation BtoB, 360Learning revendique aujourd’hui 1300 clients et organismes de formation, dont près de la moitié du CAC40. Du côté des entreprises, la pépite parisienne cible uniquement des grands groupes et des ETI de plus de 1000 salariés. Son modèle est celui du SaaS (software as a service), un abonnement annuel ou pluriannuel de plusieurs dizaines de milliers d’euros en moyenne.

Doubler le nombre de clients, conquérir les Etats-Unis et le Royaume-Uni

Grâce à cette levée de fonds, 360Learning va pouvoir encore accélérer. Depuis le début de l’année 2018, la scale-up [startup en hyper-croissance, NDLR] est passée de 60 à presque 149 employés, avec des recrutements toutes les semaines dans ses locaux, bientôt trop exigus, du XVIè arrondissement de Paris. “Nous serons 240 à la fin 2019, dont 180 à Paris, 35 à New York et 25 à Londres“, anticipe Nicolas Hernandez.

—————
Repéré depuis https://www.latribune.fr/technos-medias/innovation-et-start-up/formation-360learning-leve-36-millions-d-euros-pour-conquerir-les-etats-unis-814426.html