[Dossier] L’expérience numérique modifie-t-elle nos capacités d’apprentissage ? – Partie 1 – le blog de Solerni – plateforme de MOOCs

[Dossier] L’expérience numérique modifie-t-elle nos capacités d’apprentissage ? – Partie 1 – le blog de Solerni – plateforme de MOOCs

En quelques décennies, l’homme s’est construit un tout nouvel environnement #numérique et hyper-connecté : la lecture sur écran à supplanté celle sur papier, l’accès à l’information est devenu instantané, la saisie sur clavier se substitue progressivement à l’écriture cursive et nos terminaux numériques nous inondent de nouvelles notifications. Ce changement brusque de paradigme est en rupture avec les mécanismes cognitifs que l’homme a mis plusieurs siècles à développer : concentration, modes de lectures et rapport à l’information : nos cerveaux vont-ils réussir à s’adapter ?.

Bref, rien de neuf par rapport à la lecture papier nous direz-vous … Pas tout à fait répondent les spécialistes de la question !

Vers une nouvelle forme de lecture ?

Contrairement au support papier, la lecture sur écran change notre façon d’aborder les informations et de les assimiler. Les professionnels dont le métier nécessite de passer la journée devant leur ordinateur pourront en témoigner, la lecture sur écran demande d’avantage d’efforts cognitifs et est souvent plus fatiguante pour notre matière grise.

Seconde raison : le scrolling, qui nous permet de faire défiler le texte d’une page web, perturbe notre cerveau, selon Thierry Baccino1 spécialiste en psychologie cognitive et ergonomique des technologies numériques. Sur un support papier, la position des mots est figé sur les pages, ce qui permet à notre cerveau de mémoriser la position des mots importants et de définir des repères de lecture. Ces balises qui favorisent la relecture et la compréhension d’un texte sont beaucoup plus complexes à répliquer sur écran.

Cette question de la concentration est fondamentale puisqu’elle est le moteur de la cognition : elles est au centre de la réflexion, de la compréhension ou encore de l’#apprentissage. Ainsi, si la lecture numérique fait couler autant d’encre, c’est avant tout parce que le contexte dans lequel nous la pratiquons, c’est à dire Internet, impacte par bien des aspects la façon dont nous dirigeons notre attention, notre degré de concentration ainsi que la manière dont nous traitons et intégrons les informations.

 

2018-01-01T21:00:22+01:00novembre 29th, 2016|Categories: Cognition et Communication, Curation triée|Tags: , , |0 commentaire

Partagez sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

You must be logged in to post a comment.

Toggle Sliding Bar Area

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous