La digitalisation nous a offert une renaissance

La digitalisation nous a offert une renaissance

Depuis son lancement en 1891, Forma-Dis ne cesse de se renouveler. Récemment, le groupe de formation initiale à distance, qui vient d’être rebaptisé Skillandyou, a franchi une nouvelle étape en digitalisant ses contenus pédagogiques et ses processus de suivi d’élèves. Une initiative qui illustre qu’avec la digitalisation, les acteurs les plus traditionnels peuvent retrouver un nouveau souffle, comme l’explique Patrick Pedersen, le COO.

Pouvez-vous présenter Skillandyou ?

Depuis cet été, Skillandyou est le nouveau nom du groupe Forma-Dis. Il regroupe 9 écoles qui dispensent 150 formations aux métiers du web, du graphisme, de la mode, de la petite enfance, de la fonction publique… Notre groupe a récemment vécu une renaissance : non seulement toute l’équipe de direction a changé, mais nous avons également mené un vaste projet de digitalisation, qui nous a permis de digitaliser nos contenus pédagogiques avec de nouveaux formats comme des flipbooks interactifs, d’étoffer notre catalogue de formations et de développer notre propre plateforme LMS.

Quelle est la prochaine étape en matière de digitalisation ?

Nous allons expérimenter le recours à des ambassadeurs comme des blogueurs ou des Youtubeurs qui pourraient intervenir dans nos cours en ligne. Pour autant, notre objectif n’est pas de tout digitaliser. Nous venons par exemple d’inaugurer Le Lab, qui est un centre de parisien permettant de compléter efficacement toute formation à distance. Nos écoles y organisent des ateliers permettant aux 25 000 nouveaux élèves que nous accueillons chaque année de s’exercer à des gestes professionnels, de passer des épreuves en situations réelles, tout ça aux côtés de professeurs.

Par Aurélie Tachot
2018-01-01T21:00:35+01:00novembre 14th, 2016|Categories: Curation triée, Méthodes et organisation|Tags: |0 commentaire

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous