Animer une formation : quelques détails qui font toute la différence. – 1ère partie – Le blog de C-Campus

Animer une formation : quelques détails qui font toute la différence. – 1ère partie – Le blog de C-Campus

Animer une #formation, c’est comme pratiquer un sport, c’est fait de routine, de gestes que l’on répète sans plus savoir pourquoi nous les faisons. Ces automatismes sont d’une très grande importance. Chacun a son sens. Ils peuvent faire toute la différence dans la dynamique de groupe. En voici, trois premiers que nous avons sélectionnés arbitrairement.

Rappeler son intention pédagogique à chaque début de séquence

L’intention pédagogique, c’est ce que veut réaliser le #formateur avec son groupe. Ce n’est pas stricto sensu l’objectif pédagogique. Mais cela s’en rapproche. Pour une séquence dédiée à l’#apprentissage d’un applicatif informatique, l’intention pédagogique peut être par exemple : « je souhaite que les apprenants sachent réaliser la fonctionnalité X, Y ou Z et qu’ils soient convaincus de l’intérêt de l’utiliser ».

Répondre à une question de stagiaire avec l’aide du groupe

Un stagiaire vous pose une question. Le premier réflexe, c’est de lui répondre pour satisfaire son attente. Et ne le nions pas, pour lui montrer qu’on a réponse à tout. Mais, cela n’est pas la bonne. Si telle est votre routine, il faudra la changer

Organiser les travaux de sous-groupes

Le travail de sous-groupe est une technique à la fois très pratiquée et très pertinente en formation. Encore faut-il bien composer et lancer ces sous-groupes. Sinon, d’une séance de travail, cela se transforme vite en pause masquée

2018-01-28T22:22:27+01:00février 1st, 2018|Categories: Curation triée, Pédagogie|Tags: , , |0 commentaire

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous