L’erreur est aussi en tant que telle une manière d’apprendre.

Que vous soyez apprenant, formateur, consultant, responsable pédagogique, enseignant, rétroaction sur cette manière d’apprendre à part entière à intégrer allègrement dans les méthodes d’animation.

Apprendre en erreur et en errant, c’est-à-dire en déambulant voire en procrastinant.

On a tendance à l’oublier mais c’est parfois en errant sur la toile d’internet, dans les ouvrages d’une bibliothèque, dans les couloirs d’un musée ou à proximité d’une animation, que l’apprentissage reste possible.

Apprendre par erreur, c’est apprendre positivement et par surprise. 

Quand nous apprenons par erreur, nous sommes dans l’action, dans la réalisation d’une compétence, voire d’une performance et subitement, un événement indésirable survient : la panne inattendue, la difficulté ou l’obstacle imprévu, la « tuile », le problème qui nous met en échec. Cela entraîne parfois le fait qu’en plus d’essayer de comprendre la cause de l’erreur, on se prend de plein fouet les impacts et les conséquences de l’erreur avec ses désagréments : un client insatisfait auprès duquel il convient de s’excuser, un supérieur énervé par le dysfonctionnement, les difficultés en cascade…

APPRENDRE EN ERREUR OU PAR ERREUR : LA PÉDAGOGIE DE L’ERREUR

Que vous soyez apprenant, formateur, consultant, responsable pédagogique, enseignant, vous pouvez pleinement intégrer la pédagogie par l’erreur ou en erreur dans vos cours, enseignements, formations ou suivis individualisés.

—————

Repéré depuis http://www.pedagoform-formation-professionnelle.com/2020/08/apprendre-par-l-erreur.html