internationalisation-des-sous-titres.jpg

[ASTUCES] Internationalisez les sous-titres de vos vidéos pro

Momindum

Les vidéos sont vues dans le monde entier et sont sans cesse partagées, commentées. Chaque jour, il y a 16,1 millions de visites sur YouTube*. Afin d’être lisibles et compréhensibles par tous, il est donc primordial de les sous-titrer dans plusieurs langues. Aujourd’hui, nous allons voir comment internationaliser les sous-titres d’une vidéo.

  1. Pourquoi internationaliser vos sous-titres ?

    1. Les sous-titres sont nécessaires et indispensables
      Avoir des sous-titres traduits dans plusieurs langues permet d’augmenter l’audience générale. Votre vidéo sera beaucoup plus visible car elle sera accessible à tous vos collaborateurs quel que soit leur pays. De plus, grâce à l’internationalisation des sous-titres, vous allez réduire vos coûts de production de vidéo. En effet, plus besoin de créer plusieurs vidéos dans différentes langues, mais une seule avec des sous-titres internationalisés.
    2. Pour le référencement naturel
      Aujourd’hui, nous sommes submergés d’informations. Internationalisez vos sous-titres permet de mieux référencer votre vidéo, elle sera donc plus facilement retrouvable. Les auditeurs accéderont directement à la vidéo dans leur propre langue.
  2. Comment internationaliser des sous-titres ?

    1. En traduisant manuellement
      Pour commencer, vous pouvez faire appel à un traducteur. Cette personne vous permettra d’avoir un texte de bonne qualité, puisque c’est son métier. Lors de la traduction, il prendra en compte le contexte de la phrase et les expressions utilisées. Cependant, les services d’un traducteur sont assez chers.

      Si vous maîtrisez bien une langue, vous pouvez traduire vos sous-titres vous-même. Vous allez récupérer vos sous-titres déjà existants avec leurs timecodes dans un Word ou Excel. Ensuite, traduisez chaque phrase dans la langue souhaitée. Une fois la traduction terminée, enregistrez votre nouveau fichier au format srt et importez-le dans la vidéo.

      Afin de suivre les étapes pas-à-pas, nous vous avons créé un petit tutoriel vidéo pour vous aider. Cliquez ici pour découvrir la vidéo

      Faire la traduction soi-même prend du temps, mais vous en gagnerez car les timecodes seront déjà bien positionnés.

      Dans certaines plateformes vidéo comme Momindum Cloud par exemple, vous pouvez directement associer un ou plusieurs fichiers srt à une vidéo. Cliquez ici pour télécharger la fiche produit. De plus, cette technique est gratuite.

    2. Avec un traducteur en ligne
      1. Authôt
        Authôt propose un service de transcription automatique dans 40 langues. Ils retranscrivent automatiquement les sous-titres et les traduisent. Afin de traduire vos sous-titres, ils ont des traducteurs professionnels natifs du pays. Faire appel à une entreprise spécialisée est pratique, efficace. Concrètement, on leur transmet le fichier srt et ils nous traduisent nos sous-titres. Les traductions effectuées seront de qualité. Néanmoins ce service est payant.

        De plus, Authôt utilise l’Intelligence artificielle pour des traductions, cela leur permet de progresser chaque jour. Pour en savoir plus sur l’utilisation de la retranscription automatique ou de l’Intelligence Artificielle, découvrez le replay du webinar « sous-titrez et internationalisez automatiquement vos sous-titres »2 experts vous dévoileront des astuces et conseils pour sous-titrer et internationaliser vos vidéos professionnelles.

      2. DocTranslator
        DocTranslator est un traducteur en ligne. Il utilise Google translate pour traduire le texte et prend en charge 104 langues. DocTranslator prend les principaux formats tels que : Word, Powerpoint, Excel, text, PDF, opendocument. La traduction est rapide et il garde la mise en page de votre document. L’inconvénient est que comme Google Translate, ce n’est pas fiable à 100%. Il est possible qu’il y ait des erreurs, vous aurez donc besoin d’une relecture. Ce service est gratuit.
      3. Avec la communauté YouTube
        Lorsque vous chargez une vidéo sur YouTube, la plateforme analyse automatiquement la langue, le contenu et vous propose un sous-titrage automatisé. Par la suite, les contributeurs de YouTube sont invités à traduire le texte et à évaluer le travail réalisé par les autres. Si la qualité est correcte, elle sera envoyée directement au propriétaire de la vidéo. Cependant, si la communauté estime que la traduction est incomplète ou de mauvaise qualité, ils peuvent l’améliorer ou la signaler en tant que spam à YouTube. Dès que le nombre d’évaluations positives est suffisant, la traduction est publiée. Cela permet de gagner du temps.
        En tant que propriétaire vous avez également la possibilité de vérifier manuellement les traductions en cours de révision. Vous pouvez les approuver ou les refuser. Cette solution permet de recevoir de l’aide et d’avancer votre travail si vous manquez de temps.

        Attention sur YouTube, votre contenu est alors rendu public, il faut donc éviter cette option si vos contenus sont confidentiels.

Vous connaissez maintenant l’importance d’internationaliser vos sous-titres. C’est à vous de jouer maintenant pour sous-titrer et internationaliser vos vidéos professionnelles !

Sources