Cette annonce a été confirmée la semaine dernière, suivie de deux précisions : “Une simple convention entre l’entreprise (ou l’OPCO) et la Direccte permettra de déclencher cette prise en charge. Le salarié placé en activité partielle et qui suit une formation perçoit la même indemnisation : 70 % de son salaire brut, soit environ 84 % de son salaire net.””

Avec un abaissement de l’indemnité horaire à un taux de 70% (aligné sur l’allocation financée par l’Etat) et la prise en charge de l’intégralité des frais pédagogiques par l’Etat également, l’objectif visé par le Ministère du travail est de ne faire supporter aucun surcoût à l’entreprise du fait d’un départ en formation de ses salariés pendant leur période de mise en activité partielle. C’est une bonne nouvelle pour les entreprises et pour tous les salariés qui auront ainsi un accès facilité à la formation, et qui pourront continuer de développer leurs compétences même pendant les périodes d’activité partielle.

Que signifie “100% des frais pédagogiques” ?

Il s’agit de la totalité du prix HT de la formation, financé par le FNE-Formation, à priori dans la limite d’un certain plafond (qui sera précisé).

Si un OPCO avait déjà prévu une prise en charge, elle est maintenue et ce dispositif de prise en charge ne vient pas le remplacer.

Qui paye qui et quand ?

Il reviendra à l’entreprise de prendre dans un premier temps en charge l’intégralité des coûts de la formation, pour percevoir ensuite une aide de l’Etat couvrant les seuls frais pédagogiques dûment justifiés.

Prenez soin de vous, et de vos compétences :)

—————

Repéré depuis https://www.linkedin.com/pulse/l%25C3%25A9tat-prendra-en-charge-100-des-co%25C3%25BBts-p%25C3%25A9dagogiques-de-pierre-monclos/