L’apprentissage mobile | Vivre et travailler en 2030

L’apprentissage mobile | Vivre et travailler en 2030

Avec un Internet largement démocratisé, une révolution de la façon dont nous apprenons et accédons au savoir dessine déjà les contours d’un nouveau rapport à l’éducation tel que nous le connaîtrons en 2030.

La décennie 2010 marque un tournant, faisant de chacun un acteur de sa propre formation tout au long de sa vie. Le temps où les savoirs étaient acquis dans sa jeunesse pour la vie est révolu. Ce nouveau rapport entre l’individu et l’apprentissage s’est traduit par l’approche de nombreuses expérimentations plus ou moins réussies: « l’école inversée »(1), les MOOC ou encore l’ mobile. Pour ce dernier, il y a fort à parier qu’il sera optimisé dans les 15 prochaines années modifiant de façon radicale nos modes d’apprentissage.

L’individu sera acteur et décideur de sa

Leur point commun est bien sûr l’utilisation des nouvelles technologies, mais pas seulement. La grande révolution des nouvelles méthodes d’apprentissage se fonde sur l’idée que l’individu doit être acteur de sa formation brisant ainsi l’ancien modèle fondé sur les cours magistraux avec une transmission du savoir à sens unique. Les innovations des nouvelles méthodes d’apprentissage font déjà la part belle à l’interactivité et la transversalité tout en défendant un rapport dynamique au savoir. Dans le cas de l’apprentissage mobile, les applications d’apprentissage des langues ouvrent la voie. Elles s’optimisent constamment en fonction des performances de leurs utilisateurs proposant un rapport inversé au savoir dans lequel l’utilisateur apprend autant de l’outil, que l’ apprend de son utilisateur. Cette nouvelle tendance dessine les contours du futur de l’ ; un futur dans lequel les désirs d’apprentissage individuels seront pris en compte, et où l’accent sera mis sur le développement personnel et l’utilisation concrète du savoir.

Apprendre sera accessible à tous

L’importance de l’expérience et du temps réel

Apprendre fera partie du quotidien

Bien plus encore qu’aujourd’hui, l’acquisition des compétences se fera en 2030 non plus seulement de 0 à 24 ans, couronnée d’un beau diplôme, mais toute la vie, au gré de ses envies et ses besoins. Apprendre fera partie du quotidien, tout simplement car c’est la meilleure façon de rester motivé sur le long terme. Les nouvelles méthodes d’apprentissage mobile misent beaucoup sur cette idée et déploient des méthodes issues des mécaniques du jeu pour conserver l’enthousiasme ainsi que la motivation des utilisateurs.

Repéré depuis L’apprentissage mobile | Vivre et travailler en 2030

2018-01-01T21:05:34+01:00janvier 19th, 2016|Categories: Curation triée, Pédagogie, Technologie|Tags: , , , , |0 commentaire

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous