«Il faut former au numérique du primaire au doctorat!»: Guy Mamou-Mani, président du Syntec numérique

«Il faut former au numérique du primaire au doctorat!»: Guy Mamou-Mani, président du Syntec numérique

# est beaucoup plus qu’un organisme professionnel représentant les entreprises du numérique : c’est un aiguillon d’idées et de propositions tout particulièrement investi dans le développement des formations menant à ses métiers. Son président, Guy Mamou-Mani, lui-même ancien professeur de mathématiques, le répète souvent : « La est la source de la solution de tous les problèmes. »
 Il faut former nos jeunes au numérique de l’école primaire au doctorat ! Il faut former les décrocheurs comme les chômeurs. Nous avons déjà obtenu une belle victoire avec la création de l’option ISN
[informatique et science du numérique] en terminale S. Maintenant, il faut aller plus loin.
Nous avons la chance d’être une industrie en pleine croissance qui compte environ 365 000 salariés et un chiffre d’affaires de 49,5 milliards d’euros. Nous pourrions créer 38 000 emplois en trois ans si nous avions plus de jeunes formés en adéquation avec les besoins des entreprises. C’est considérable si l’on estime que chacun en génère dix dans les autres secteurs d’activité. La création d’emplois dans le numérique est vitale, car elle propage la créativité à toute la société.
optimiste qui tranche avec l’air ambiant.

Repéré depuis orientation.blog.lemonde.fr

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.