Ethique et communication A l’ère d’une communication universalisée, où il importe avant tout de redoubler une présence sociale incertaine par les innombrables artefacts numériques de sa personne, la question se pose d’une éducation morale à la prolifération de signes que l’on donne à voir et à entendre sur soi-même. Car à l’éternité de ces traces diverses qui restent de manière indélébile sur la toile correspondent la vacuité et l’insignifiance transitoire des contenus échangés : pas toujours à l’avantage (…)


Débats

/
,
,
,

Lire la suite…

Article de jean-Christophe Torres sur Educavox