Enseignement supérieur : l’uberisation en marche – Educpros

Enseignement supérieur : l’uberisation en marche – Educpros

RÉTROSPECTIVE 2015. Comme les transports, l’hôtellerie ou la restauration, l’enseignement supérieur pourrait bien être le prochain secteur à être « uberisé ». Si la révolution « Mooc » n’a pas eu lieu en 2015, la transformation numérique progresse

« Nous avons conscience que la transformation est en marche. Le transforme l’éducation comme il transforme tous les autres secteurs », ajoute Catherine Mongenet, directrice du groupement d’intérêt public qui pilote la plateforme FUN.

Catherine Mongenet remarque que sur la plateforme FUN, les établissements, plus de 60 en 2015, mettent de moins en moins de Moocs « académiques » ou « disciplinaires ». « Les Moocs se sont diversifiés et se concentrent sur des sujets nouveaux, innovants, sur l’économie circulaire, le développement durable, le monde de l’entreprise », précise-t-elle.

QUI LANCERA LE « AIRBNB » DE L’ÉDUCATION ?

De là à aller jusqu’à une uberisation de l’enseignement supérieur ? Pour François Germinet, « nous serons dans l’uberisation quand l’université, la mienne par exemple, sera en mesure de donner un diplôme à des étudiants qui ont obtenu des ‘briques’ de formations,délivrées et certifiées, par d’autres universités comme l’EPFL, Stanford ou l’université d’Oslo ».

Laisser un commentaire

Mon compte :

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.