Le Cnam a sollicité Harris Interactive afin de réaliser une étude visant à dresser un état des lieux du regard porté par les Français sur les enjeux de la formation aujourd’hui.

Pour les Français interrogés : formation = apprentissage et formation continue

Les Français associent la formation avant tout à des termes qui renvoient à l’univers professionnel dans 48 % des réponses : « travail », « métier », « emploi », évoquant notamment « l’apprentissage », « l’évolution professionnelle », la « formation continue » voire pour certains le « changement » ou la « reconversion professionnelle ». Peu sont ceux qui évoquent « l’école » et les « diplômes » (19 %).

Plus globalement, ils insistent également sur le fait d’apprendre de nouvelles connaissances ou compétences, de progresser.

A noter : seuls 44 % se disent bien informés sur la formation professionnelle.

Quelle image ont-ils de la formation professionnelle ?

Ils sont 69 % à affirmer avoir une bonne image de la formation professionnelle… avec 80 % d’opinion positive chez les moins de 35 ans.

Cette évaluation positive est avant tout liée au fait que la formation en France est majoritairement jugée utile (84%), diversifiée (76%) et de qualité (73%).

Toutefois, les Français expriment certains doutes sur son adaptation au marché du travail, son degré d’innovation et son accessibilité sur l’ensemble du territoire :

  • 58 % la jugent innovante.
  • 56 % estiment que la formation est adaptée aux besoins du marché du travail.
  • 51 % la trouvent accessible avant tout à distance.

Les Français interrogés ont tendance à estimer que la formation a progressé sur de nombreux plans depuis 10 ans, à commencer par la diversité de l’offre disponible (51 %) et son utilisé (47 %).

Seuls 36 % la trouvent plus adaptée aux besoins du marché du travail qu’il y a 10 ans.

Consultez l’étude complète en ligne :

https://harris-interactive.fr/wp-content/uploads/sites/6/2019/06/Rapport_Harris-Les_Francais_et_les_enjeux_de_la_formation-CNAM.pdf