Le rapport que nous avons, chacun, avec la formation est en pleine mutation. La définition même de l’action de formation évolue : une action de formation se désormais définit comme « un parcours pédagogique permettant d’atteindre un objectif professionnel. Elle peut être réalisée tout ou en partie à distance. Elle peut également être réalisée en situation de travail ». Ce qui relève de la formation n’est plus seulement un événement dans une salle mais un processus qui intègre différentes modalités pédagogiques et qui répond à un objectif.

question-skills-manager

Point sur ce nouveau métier : Le Skills Manager

Nous allons nous intéresser à un nouveau métier : le “skills manager”.

Nous verrons en quoi consiste ce métier, quelles sont les principales missions du skills manager et quelles sont les compétences requises pour occuper un poste de skills manager. Pour commencer nous allons définir la notion de “skills”, ou compétences en français.

Quelles sont ses missions et tâches ?

Le skills manager doit être capable de :

  • Identifier et analyser les stratégies et les objectifs actuelles mais aussi futurs des entreprises
  • Garantir l’équilibre entre les compétences des salariés et celles requises par les entreprises
  • Conseiller et motiver ses collaborateurs
  • Accompagner ses collaborateurs et les aider à développer leurs compétences
  • Evaluer la performance des salariés
  • Veiller à la formation, à l’encadrement et au perfectionnement de ses collaborateurs
  • Aider à la résolution de problèmes (prévoir, anticiper et résoudre les problèmes) et à la prise de décision
  • Etablir un compte rendu auprès de ses supérieurs

Quelles sont les compétences requises?

Le skills manager joue un rôle essentiel dans le bon déroulement des actions de l’entreprise. Il est responsable du développement des compétences des membres de son équipe, il évalue leur niveau et identifie leurs besoins en formation. Il doit connaître et maîtriser les processus et/ou les techniques d’évaluation.

  1. Leadership – il doit être capable de motiver et d’encourager les membres de son équipe. Il doit établir une relation de confiance favorable à une bonne collaboration. Le skills manager s’engage à accompagner, mais aussi à encadrer ses collaborateurs.
  2. Communication – il doit être capable d’interagir avec ses collaborateurs, de partager ses points de vues, de faire circuler les informations, d’exposer les problèmes et faire part des objectifs de l’entreprise.
  3. Collaboration – il doit favoriser la collaboration entre les membres de son équipe, mobiliser les compétences individuelles et collectives.

—————

Repéré depuis https://www.cpformation.com/skills-manager/