L’observatoire de la Fédération de la formation professionnelle vient de publier les résultats de son baromètre annuel. Si les entreprises adhérentes plébiscitent la réforme de la formation professionnelle, elles n’en sont pas moins inquiètes concernant 2019, année de transition.

La digitalisation du secteur de la formation est en marche…

100 % des répondants ont entrepris une ou plusieurs actions visant à insérer les outils digitaux dans un ou plusieurs champs de leurs activités :

  • 80 % des adhérents ont pour priorité en cours et à venir la digitalisation de leur offre de formation ;
  • 70 % des adhérents ont pour priorité en cours et à venir la digitalisation de leur organisation (RH, administration, marketing) ;

Une réforme de la formation professionnelle bien accueillie mais porteuse d’inquiétudes pour 2019

98 % des adhérents voient des opportunités liées à la réforme de la formation professionnelle pour le développement de leur activité :

  • De créer une nouvelle offre de formation (72 %)
  • Diversifier vers des formations certifiantes (69 %)
  • Toucher de nouveaux publics (66 %)
  • De repenser son organisation (60 %)
  • Développer l’apprentissage (57 %)
  • Aller plus directement vers les entreprises (55 %)

A noter : l’enquête a été réalisée avant la publication des décrets.

Ils sont 45 % à anticiper des impacts immédiatement positifs de la monétisation du CPF, mais ¼ ne se prononcent pas dans l’attente de la période de transition pour l’année 2019.


Repéré depuis https://www.cpformation.com/barometre-ffp-2019/